Nous recherchons des personnes extérieurs à l'école, en particulier !
Le chapitre cinq a été ouvert ici

Partagez | 
  Je le fais si tu le fais ! [Alysse & Hugo]Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Invité


MessageSujet: Je le fais si tu le fais ! [Alysse & Hugo]   Mer 19 Mar - 16:11



Je le fais si tu le fais !

"Un nouveau défi !"

J'arpentai les chemins des bungalows à pas de loup (C'était le cas de le dire !), je n'étais pas censé me promener à de telles heures à Shadow Falls... Et cela serait dommage de me faire prendre par une ouïe sensible alors que mon plan avait si bien commencé ! Surtout que j'avais un programme plutôt chargé pour cette nuit. Tout d'abord, je devais rejoindre une amie au parc... Je lui avais préparé une petite surprise. Je comptai bien sur elle pour m'aider à réaliser mon infraction au règlement. Cela promettait d'être drôle surtout que cette personne en question n'était pas du genre à franchir l'interdit. Elle n'était pas du même monde que moi et pourtant nous nous entendions bêtement bien. Cela pouvait paraître étrange, mais la vie était faite de surprise et de rencontres imprévues. C'était cela qui lui donnait tout son piquant.

J'arrivai au parc en avance et patientais quelques minutes avant d'enfin voir arriver Alysse ma complice. Elle n'était bien évidement pas au courant de mes intentions, nous étions déjà en tord, si elle savait à l'avance que ce qui l'attendait était bien pire, elle aurait sans doute décliné mon invitation. Je lui fis signe et j'allais la retrouver. Je lui expliquai en quelques mots où nous allions. Mais je gardait bien évidement pour moi la surprise. Cette soirée promettait d'être amusante, je le sentais bien. Maintenant le tout était de traverser les bâtiments sans se faire prendre. Je lui attrapai le poignet et l'emmenai. Nous pénétrâmes dans le bâtiment et en faisait bien attention de ne pas se faire repérer, je pris la direction des cuisines. Suivi de près par Alysse, toujours bien plus méfiante que moi, comme à son habitude. Je lui fis signe de se dépêcher un petit peu tandis que j'étais accroupi, tapis dans l'ombre du mur. Elle s'exécuta et vint s'accroupir près de moi. Je me tournai pour lui faire face et la regardai dans les yeux.

" Ok, le moment est venu de t'expliquer la suite des évènements. Est-ce que tu pourrais forcer la porte des cuisines avec tes pouvoirs ? "


Je savais qu'il était tout à fait possible de le faire, mais fallait-il encore qu'elle en soit capable moralement. Si je ne doutai en aucun cas de ses pouvoirs qu'elle manipulait à merveille, j'étais beaucoup moins confient dans le fait qu'elle exécute le sort qui me donnerait accès à la caverne d'Ali baba. Une fois dans la cuisine, j'aurai accès à toute la nourriture du campus... Vive le sucre, la crème au chocolat et les biscuits. Je me réjouissais déjà ! Et puis, ce serait drôle de voir la tête des autres demain matin à l'heure du petit déjeuné quand ils se rendront compte que quelqu'un à dévalisé la cuisine. Mais ce le serait beaucoup moins une fois qu'ils auront remarqué que c'est moi. Ce dont j'étais presque sûr. Maintenant, j'étais parfaitement habitué aux punitions et aux retenues. Et si ils accusaient Alysse, je prendrais la faute sur moi et elle n'aurait rien. En tout cas, je ferai tout pour. Car c'était moi qui l'avais embarqué la dedans.
Revenir en haut Aller en bas

Etudiant

avatar

Localisation : Shadow Falls
Messages : 265

MessageSujet: Re: Je le fais si tu le fais ! [Alysse & Hugo]   Dim 23 Mar - 15:41

Alysse était au chalet. Tout était calme et silencieux. Le couvre feu étant déjà passé, Hayden devait surement déjà être endormie et c’était tant mieux. La sorcière se trouvait dans une chambre impeccablement bien rangée. Le lit était fait, les rideaux étaient tirés et aucun vêtement ne traînait par terre. Ce n’était pas sa chambre. En réalité, elle était dans celle de Mary-Alice. Enfin.. L’ancienne chambre de Mary-Alice. Elle ne s’y ferait jamais. Assise au centre du lit, jambes repliées contre sa poitrine, elle avait les yeux fermés tentant de ne pas fondre en larmes comme la gamine trop émotive qu’elle était autrefois. Ca faisait déjà un moment que sa colocataire avait été retrouvée pour morte mais elle ne s’en remettait toujours pas. Le voyage scolaire sur l’île n’y avait d’ailleurs rien changé. Elle voulait continuer d’avancer, de faire les efforts adéquates pour apprendre à gérer ses pouvoirs mais son côté rêveur maintenant mélangé à sa mélancolie et sa tristesse n’arrangeait rien. Elle avait Hayden fort heureusement pour la soutenir lorsque ça n’allait pas tout autant que Chad mais elle se détestait de se montrer aussi faible devant eux. Du coup elle prenait sur elle, souriait, riait aussi et faisait comme si tout allait bien dans sa vie. N’était-ce pas ce que les gens espéraient d’elle de toute manière ? Qu’elle tourne la page et soit heureuse ? Elle leur donnait ce qu’ils voulaient et le mieux dans tout ça -ou au contraire le pire- c’est qu’à force de jouer la fille heureuse, elle se perdait parfois elle-même et y croyait bêtement l’espace d’un petit laps de temps. Ses yeux se rouvrirent subitement lorsqu’une musique retentit. Ses sourcils se froncèrent. Elle ne comprenait pas bien ce qui se passait mais finit par pencher la tête sur le côté avant de la baisser. Son téléphone dans sa poche, bien entendu. Elle soupira et leva les yeux au ciel devant sa stupidité puis le prit entre ses mains. Elle avait un message, de Hugo. Elle aurait du s’en douter. S’il y avait bien quelqu’un à Shadow pour ne pas dormir à cette heure-ci c’était bien lui. Et pour quoi ? Lui proposer de se voir en somme ! Enfin  ‘proposer’ était un grand mot. Il la sommait plutôt de le rejoindre le plus vite possible dans le parc.

La sorcière ne savait pas trop ce qu’il se passait ni ce qu’il préparait mais dans le doute, elle lui textait qu’elle arrivait tout de suite. Peut-être avait-il un problème important ou quoi que ce soit d’autre, peu importe en fait. Hugo n’était pas magicien, ce n’était qu’un loup mais il avait pourtant le pouvoir de lui faire oublier sa peine à chacune de leur bêtise sortie. La jeune femme éteignit la lumière de la chambre et se dépêcha de rejoindre la sienne afin de mettre des vêtements plus adaptés à cette nuit fraiche et moins voyants aussi. Sortir après le couvre-feu avec une robe à fleurs rouge, ce n’était pas l’idée du siècle. Une fois prête, elle arrangea le mieux -et le plus rapidement- que possible ses cheveux puis sortie en refermant la porte le plus doucement que possible. Arrivée au lieu de rendez-vous, Hugo la rejoint sans difficulté aucune et lui explique simplement qu’ils allaient aller aux… Cuisines ? La sorcière resta perplexe quelques instants, sourcil levé comme pour questionner d’un  ‘Euh.. Pardon ? Répète ?’ silencieux. Alysse ne chercha pas à comprendre. Des fois -voire souvent- il avait des idées assez morbides mais toujours plus ou moins amusantes alors elle le suivit sans poser de question se laissant guidée par la mot de Hugo qui l’avait agrippée délicatement. Les deux jeunes entraient dans le bâtiment comme des voleurs qui allaient faire le casse du siècle. Hugo avançait en faisant le moins de bruit que possible et plutôt assurément -comme s’il en avait l’habitude- alors qu’Alysse, elle, beaucoup plus méfiante regardait de nombreuses fois à droite, puis à gauche et derrière aussi avant de traverser un couloir. Arrivés près de la porte, ils se retrouvèrent accroupis l’un en face de l’autre, proches au possible pour pouvoir parler à voix basse et ne pas se faire repérer. «  QUOI ?! » Dit-elle dans un murmure mais d’une voix si aigüe que cela trahissait son agitation. Il était sérieux là ? Il avait légèrement omis de lui faire part de ce détail pas mal important au parc. « T’aurais pu me le dire avant tu crois pas ? » Protesta-t-elle sourcils froncés. Bien sur qu’elle le pouvait. Cela faisait sans doute parti des sorts basiques d’une sorcière sauf que pour ça, il lui fallait créer une incantation et à cette heure-ci de la soirée -ou de la nuit- , ce n’était pas si simple de se concentrer.

Elle laissa quelques secondes de silence puis reprit : « Bon, je vais le faire mais si y’a un gâteau au chocolat, j’ai priorité ! » Elle et sa gourmandise.. Longue histoire. Même un sort ou une potion ne permettrait pas de la lui enlever, elle en était certaine. Elle tendit la main comme pour conclure un pacte et lorsque le blond la serra, elle ajouta : « Bon, pousse toi. » Ils bougèrent en synchronisation afin de laisser la sorcière se placer juste devant la porte et la serrure. Avant de commencer cette dernière tourna la tête vers Hugo et lui lança : « Tu surveilles hein ! » Elle étouffa un rire. S’ils se faisaient prendre.. Ils allaient morfler mais tant pis. Le crime n’était pas encore commis. « Bon.. » Elle ferma les yeux en plaçant sa main droite à la verticale devant la serrure. Il fallait qu’elle se concentre, qu’elle fasse abstraction de ce qui se passait autour d’elle, du monde qui l’entourait et surtout de la circonstance pour laquelle elle était en train de faire ça. En cours, il lui était facile de trouver une formule avec des rimes. Elle avait toujours été très à l’aise avec les langues en général et surtout le français mais là.. Elle savait que c’était mal ce qu’elle faisait. Elle en avait parfaitement conscience mais voulait continuer. Une part sombre d’elle la poussait à aller plus loin, lui faisait apprécier ce moment de pure délinquance. Hugo n’avait pas une mauvaise influence sur elle bien au contraire, il l’aidait à s’épanouir. Elle l’aimait pour ça, en partie. Un inspira et expira plusieurs fois sentant le pouvoir se réveiller doucement dans tout son être et titiller ses doigts qui commençaient légèrement à trembler. Ca lui faisait toujours cet effet lorsque ça commençait. « Rassemble les pouvoirs de ma destinée… » Commença-t-elle. Oui, souvent les formules sont plutôt classiques voire un peu ridicules, écrites dans un vieux français mais elles ont au moins la capacité de marcher. Il fallait qu’elle trouve la suite et la fin maintenant. Elle réfléchit, encore et encore et enfin elle trouve : « …et ouvre cette porte en cet instant verrouillée. » Voilà qui devrait faire l’affaire. Elle inspire, des plus sérieuse et reprend plus déterminée que jamais : « Rassemble les pouvoirs de ma destinée et ouvre cette porte en cet instant verrouillée. » On peut entendre le mécanisme de la porte réagir et bouger, signe que ça marche. « Rassemble les pouvoirs de ma destinée et ouvre cette porte en cet instant verrouillée. » Sa main ne tremble plus, bien droite devant la serrure. Une lumière intense s’en échappe soudainement et éclaire ladite serrure qui grince d’un ton sec avant que la porte ne s’ouvre toute seule juste sous ses yeux. Alysse se redresse d’une traite et recule d’un pas. Son pouvoir redescend, s’évapore et se rendort. Il a fait le boulot qu’elle lui a demandé et elle espère ne plus avoir à s’en servir même si logiquement, il faudra la refermer cette porte en partant. « Et voilà. » Lâcha-t-elle en désignant la porte ouverte avec un grand sourire  avant de se tourner vers son compagnon de délinquance. « A toi l’honneur. » Après tout c’était son idée, alors à lui de rentrer le premier sur la future scène du crime.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 Je le fais si tu le fais ! [Alysse & Hugo]Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires-
» Qu'est ce que tu fais là ? [ft Mary]
» Fais-moi la pluie, fais-moi le beau temps.
» Je fais mon choix, je vais supporter .....le 28 Novembre
» Fais tes preuves... (PV Pix et Illu')
» Fais-moi peur [PV Julian Rollwers]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nés à minuit :: Au coin du feu :: La corbeille-