Nous recherchons des personnes extérieurs à l'école, en particulier !
Le chapitre cinq a été ouvert ici

Partagez | 
  Say hello to the new roommate ♦ Hayden & DakotaVoir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Etudiant

avatar

Localisation : Shadow Falls
Messages : 265

MessageSujet: Say hello to the new roommate ♦ Hayden & Dakota   Mer 14 Mai - 14:35


Say hello to the new roommate

L'imperfection est beauté, la folie est génie et il vaut mieux être totalement ridicule que totalement ennuyeux. ▬ Marilyn Monroe

Dakota & Hayden & Alysse

Le début de la journée avait été longue et éprouvante. Dimanche rimait d’habitude pour la jeune sorcière avec bonne grosse grâce-matinée, un petit déjeuner digne de ce nom jusqu’à s’en faire exploser l’estomac, une journée à marcher, ne penser à rien, juste évacuer tout le stresse de la semaine, des cours, des devoirs et de sa nature magique aussi. Le dimanche bien souvent, Alysse avait l’impression d’être comme les autres à l’image d’élèves dans un internat tout ce qu’il y a de plus normal même si, c’était bien loin d’être le cas et ce malgré qu’elle ne faisait pas utilisation de ses pouvoirs et encore moins d’incantations ou de formules. La veille avant d’aller dormir, elle avait discuté avec sa colocataire autour d’un chocolat chaud, toutes les deux ayant appris récemment qu’une nouvelle colocataire allait leur être ‘imposée’. Au départ, la nouvelle n’avait pas vraiment ravie la sorcière bien au contraire, elle n’avait aucune envie que quelqu’un d’autre s’installe de cette chambre dans laquelle elle était si souvent allée chercher du réconfort auprès de sa meilleure amie, cette chambre dans laquelle elle entrait tous les matins il y a de cela encore quelques mois pour forcer Mary-Alice à se lever de son lit et à se bouger pour aller au réfectoire déjeuner avec les autres élèves. Tout ça allait vraiment faire bizarre et ce, dans le sens désagréable du terme. Elle ne se sentait pas encore prête à faire son deuil bien qu’on l’y poussait en la forçant à accueillir une nouvelle personne dans le chalet. Elle avait beau faire tout son possible ça ne changeait rien, elle ne pouvait faire comme si Mary-Alice n’avait jamais existée, qu’elle n’avait pas vécue là et qu’elle ne lui avait pas offert une place de choix dans sa vie. Elle avait d’ailleurs confié ses craints à sa colocataire la veille en se demandant toute fois avec une pointe de curiosité qui serait la nouvelle venue. On ne leur avait donné aucun détails : pas de nom, pas de race, pas d’âge mais elles pouvaient au moins se satisfaire de se dire qu’elle ne serait ni sorcière, ni fae ce qui réduisait déjà pas mal les possibilités. Ce matin, Alysse s’était réveillée comme lorsqu’elle s’était couchée : la tête pleine de songes. Plusieurs fois elle avait fait des allers/retours du salon à sa chambre comme si ça allait réellement servir à la déstresser sauf que, à l’évidence, ça ne marchait pas du tout bien au contraire. Pendant l’un de ses énième passage, la jeune femme s’arrêta devant la porte de la chambre vide bien qu’elle n’allait plus l’être pour longtemps. D’un côté, elle savait très bien qu’une fois que cette pièce reprendrait un peu de vie il allait lui être plus facile d’essayer d’aller de l’avant, pas d’oublier, juste de faire abstraction quelques temps histoire que ce soit moins douloureux de se souvenir mais elle ne pouvait s’empêcher de mépriser d’avance la personne qui allait prendre la place de sa meilleure amie. Ancienne meilleure amie Rétorqua une voix bien plus sombre qui la fit trembler malgré elle. L’image lui revenait sans cesse en tête, son corps inerte et souillé contre le sol glacial de la forêt. Son visage si pal et inexpressif, le sang coulant encore de sa lèvre,.. Ca avait été une découverte horrible et depuis rien n’allait plus. Il lui arrivait des fois de sortir la nuit et de se promener et ce, même en sachant la notion de danger. Elle ne cherchait pas à défier qui que ce soit ou quoi que ce soit même si, se retrouver devant les monstres qui avaient fait ça la tentait irrémédiablement. En fait elle se fichait un peu de ce qui pouvait arriver, comme elle se fichait au fond de la nouvelle arrivante qui allait bouleverser son traintrain quotidien. Il n’était pas question de la haïr sans même la connaître, elle n’était pas ce genre de fille, elle lui ferait un accueil des plus aimables que possible en essayant d’être agréable et chaleureuse mais elle savait pertinemment que ça allait lui demander énormément d’efforts. Heureusement Hayden était là et comprenait un petit peu ce qu’elle vivait. Après tout la sorcière n’était pas la seule a avoir perdue sa colocataire. Regardant la porte fixement, main posée sur la poignet, Alysse n’osa pas ouvrir pour s’y rendre. Savoir que ce serait la dernière fois qu’elle pourrait entrer à sa guise, s’allonger sur son lit et penser avec nostalgie aux moments passés après la rentrée de Septembre était déjà bien assez douloureux comme ça . Elle se résigna donc, reculant d’un pas et s’installa dans le canapé du salon, pensive. Elle ne savait pas exactement quelle heure il était et ce qu’Hayden faisait et même si elle semblait complètement déconnectée du monde, elle se rendait bien compte que l’heure fatidique arrivait à grands pas. Il fallait qu’elle s’y fasse : d’ici moins d’une heure, une nouvelle personne allait débarquer dans leurs vies, dans leur maison et tout ce qu’elle pouvait espérer c’est que ça allait bien se passer.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité


MessageSujet: Re: Say hello to the new roommate ♦ Hayden & Dakota   Mer 14 Mai - 19:27




"Say hello to the new roommate"
Alysse & Hayden & Dakota


C'était bien la peine de ne pas mettre de réveil aujourd'hui. On avait beau être le week end, la grasse matinée passait à la trape ce matin. Le soleil s'était levé et je n'avais pas fermé l'oeil de la nuit. Toujours en pyjama, allongée sous ma couette, je fixai le plafond, encore et encore. Le dernier album de One Republic tournait dans mes oreillettes pour la 5e fois je crois bien. Doucement je murmurais même les mélodies entre mes dents. J'étais tellement pensive cette nuit... Entre l'appréhension de faire de nouveaux cauchemars sans fin et de retourner toute ma chambre contre mon gré, et l'annonce d'une nouvelle colocataire de la veille, j'avais passé la nuit entière à réfléchir, imaginer l'avenir, penser au passé, rêver l'impossible... Je me remémorais la soirée de la veille. Alysse et moi avions prévu une dernière soirée détente en duo. Mais cela avait fini par un grand débat nostalgie, un chocolat chaud et des pâtisseries en guise de repas -et consolations. Je savais qu'elle appréhendais, beaucoup plus que moi d'ailleurs. Elle me l'avait confié. Depuis que Mary-Alice avait été tué, son enthousiasme en avait pris un coup, et notre vie commune aussi.
Alors, malgré la fatigue, je décidais que je ferai de cette journée, une bonne journée. Dans la salle de bain, je maquillais mes cernes, tentant de me donner meilleure mine, et m'armais de mon plus beau sourire avant de sortir, prête. Alysse s'était écroulée sur le canapé, songeuse. Toujours cet air dépité greffé au visage.

- T'as l'air d'un zombie. Allez, remue-toi !

C'était les premiers mots que je lui adressai de la journée. Elle savait que ce n'était pas méchant, ni provocateur. Je voulais juste lui faire réaliser l'état dans lequel elle était. Et éviter qu'elle donne une mauvaise image à notre nouvelle colocataire, qui n'allait pas tarder d'ailleurs.

- Je suis sure que t'as rien avaler ce matin en plus...

Je déposais des paquets de biscuits sur la table basse à côté d'elle pour l'inciter à avaler quelque chose. Quand je voulus retourner dans ma chambre pour y ouvrir les volets, j'entendis qu'on frappait à la porte d'entrée. Alysse jeta un regard vers moi, sans grande expression. Mais je lui servis un froncement de sourcil qu'elle connaissait bien, comme un ordre pour lui dire de mieux se tenir, pendant que j'allais ouvrir.
Cela devait être notre nouvelle colocataire. A vrai dire, je n'avais pas vraiment réfléchi au fait que je sois heureuse ou non de sa venue. Je crois que je m'en fichais un peu après tout. De toute évidence, si j'avais intégré cette école c'était bien pour réussir à contrôler ce don qui me fait défaut. C'était donc dans un intérêt personnel. Les rencontres que je ferai ici seront toujours -ou presque- intéressantes, tant qu'elles ne me détournent pas de mon objectif initial. Et puis, au fond, j'espérais que cette nouvelle venue remettrait un peu de pep's à notre vie dans le chalet. Alysse avait vraiment besoin de changement et de bonne humeur... Et moi aussi.



made by ℬlue ℐⅴy
Revenir en haut Aller en bas

Etudiant

avatar

Localisation : Shadow Falls
Messages : 31

MessageSujet: Re: Say hello to the new roommate ♦ Hayden & Dakota   Mer 14 Mai - 20:58



Alysse ♣ Hayden ♣ Dakota

♣ SAY HELLO TO THE NEW ROOMMATE ♣


Avec un soupir résigné, la jeune fille parapha le bas du règlement intérieur de Shadow Falls d'un geste rapide. Voilà, c'est fait. Je viens de signer pour passer les cinq années à venir dans cette école de fous. Super. Aucun doute que, s'il y avait eu une autre solution, c'est cette dernière qu'elle aurait choisi. Mais il n'y en avait pas. La directrice lui avait clairement exposé sa situation et les faits étaient là. Étrangement, Nerina Hollyster semblait convaincue que la jolie vampire se plairait au pensionnat. Dakota aurait voulu la détromper, mais toutes deux savaient que cela n'aurait servit à rien.

« Repassez me voir avant midi, Miss Richardson. Je vous donnerais votre emploi du temps. »

L'adolescente la remercia d'une grimace et, empoignant son sac de voyage en cuir, sortit du bureau. Les sourcils froncés, elle posa son regard polaire sur le plan qu'elle avait reçu à son arrivée. Un des chalets était cerclé de rouge. Inutile de préciser que Dakota n'avait pas été spécialement enchantée de découvrir qu'elle allait vivre en colocation. Elle avait passé son enfance dans un orphelinat, autant dire que les souvenirs qu'elle gardait de la cohabitation étaient carrément atroces...

Machinalement, j'attache mes cheveux en un chignon désordonné. Mes nerfs ont été mis à rude épreuve ces derniers jours, et voler jusqu'au bungalow me calmera un peu... Même si elle aurait affirmé à n'importe qui qu'elle se fichait pas mal de savoir qui seraient ses futurs compagnes, Dakota tenait à ce que les choses se passent bien. Supporter de rester enfermée ici allait déjà être assez difficile, pas la peine qu'elle empire les choses en se montrant désagréable avec celles qui allaient partager sa nouvelle vie.

Son sac bourré à craquer à la main, la jeune fille jeta un coup d’œil autour d'elle pour s'assurer que personne n'était en vu. Son arrivée en plein mois d'octobre allait déjà être remarquée, alors elle allait éviter de percuter quelqu'un le jour même... Mais c'est vrai qu'on est dimanche, tout le monde doit encore dormir. Et, sur cette réflexion, Dakota se mit à courir. De plus en plus vite, jusqu'à ce que ses pieds ne touchent plus le sol. Un sourire d'extase éclaira son visage et elle se concentra sur le chemin à prendre pour gagner son nouveau chez elle.

C'était un petit chalet en bois. Il avait l'air confortable. Et habité. La jolie vampire entendait des bruits de pas, de respirations et des voix. La directrice ne lui avait strictement rien dit sur ses colocataires, hormis qu'elles ne seraient pas de la même espèce surnaturelle. Tout en se mordillant la lèvre, l'adolescente remit un peu d'ordre dans sa tenue. Si elle n'était absolument pas essoufflée par sa course, elle avait tout de même l'air un peu échevelé.

Je m'approchais du bungalow et montais les quelques marches. Sans vraiment prendre le temps de réfléchir, je frappais trois coups à la porte. Le battant s'ouvrit peu après, me faisait découvrir une jeune femme brune qui avait l'air plutôt accueillante. Instinctivement, j'ai froncé les sourcils. Fae. C'était la première fois que j'en rencontrait une. J'aurais voulu la contempler plus attentivement, mais je me suis dit que ce ne serait sans doute pas très polie. Elle c'est effacée pour me laisser entrer, et j'ai aperçut ma deuxième colocataire. Du même âge environ que la première, elle était en revanche blonde, et assise sur le canapé. Sorcière. Comme la directrice. La légère appréhension que j'avais ressenti en apprenant notre cohabitation s'effaça comme par enchantement.

La jeune vampire regarda à tour de rôle les deux jeunes femmes puis son visage s'éclaira d'un sourire léger et sincère. Maintenant qu'elle était là, elle ne voyait plus de raison de s’inquiéter. « Salut. Dakota Richardson, enchantée. » Bizarrement, elle l'était vraiment. « Apparemment, je suis votre nouvelle colocataire ! », continua-t-elle avec désinvolture tout en observant plus attentivement l’intérieur du chalet
.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Etudiant

avatar

Localisation : Shadow Falls
Messages : 265

MessageSujet: Re: Say hello to the new roommate ♦ Hayden & Dakota   Jeu 29 Mai - 20:24

Dakota & Hayden & Alysse

Toujours complètement perdue dans ses pensées, Alysse fut prise sur le fait lorsque sa colocataire arriva dans le salon, lui disant avec cet air de réprimande qu’elle devait se bouger et ne pas rester affalée comme ça sur le canapé comme un gros cachalot. Certes, elle ne l’avait pas dit de cette manière mais l’idée était un peu la même. La Newton ne put s’empêcher de sourire face à cette remarque qui partait d’un bon fond mais dite avec humour façon Hayden et plus encore, face à sa sollicitude réconfortante. « Merci du compliment, toi aussi tu es très en beauté. » Ironisa Alysse d’un sourire sincère. La sorcière qui tentait de se convaincre depuis bon nombre de minutes qu’il était tant de se lever et peut-être d’aller un peu s’arranger devant la glace de la salle de bain ne parvenait toute fois pas à décoller de son petit confort. Officiellement c’était sans doute par pure flemmardise ou quelque chose comme ça mais officieusement, ou à ses yeux en tout cas, c’était plutôt la faute du canapé qui refusait de la laisser se lever pour aller s’afférer et se préparer. Hayden revint alors à la charge quelques instants plus tard lui lançant qu’elle n’avait probablement rien avalé. Les lèvres d’Alysse se fendirent en une grimace devant cette réflexion tout simplement parce qu’elle avait raison. En même temps la sorcière n’était déjà pas une grande mangeuse de nature et elle ne mangeait quasiment jamais le matin hormis le weekend lorsqu’elle avait le temps de se faire un bon -et gras- petit déjeuner comme il se doit. A ses yeux, ce n’était rien de plus qu’une habitude qu’elle avait depuis toujours de sauter le repas du matin, certainement pas un signe de mal-être ou de maladie concernant la nourriture type anorexie et boulimie donc pas de quoi s’en faire. Penchant la tête sur le côté, Alysse regarda sa colocataire d’un air qui voulait dire  ‘t’en fais pas comme ça’  alors qu’elle ajoutait :  « Tu sais bien que je mange rarement le matin. » Elle manqua même d’ajouter un truc du genre ‘y’a pas de quoi fouetter un chat’ mais elle se retint in extremis. Ce n’était pas le moment de plaisanter ou de la jouer provocation avec elle alors qu’une véritable inquiétude se lisait sur son visage. La voyant poser le paquet de biscuits sur la table, la jeune sorcière se pencha en avant pour en prendre un et le dégusta pour bien lui montrer qu’elle n’allait pas si mal qu’elle semblait le croire et surtout pour lui faire plaisir. En cet instant elle n’avait aucune envie de manger et le stresse d’accueillir une nouvelle venue n’arrangeait rien non plus. Alors qu’Hayden partait en direction de sa chambre, des coups distincts résonnèrent contre le bois de la porte. Pitié non.. Les yeux d’Alysse s’affolèrent, son cœur s’arrêta de battre un instant. Elle était là. Oui là, sur le pas de la porte à attendre qu’on vienne lui ouvrir. Alysse, incapable de faire le moindre geste, tourna alors la tête vers sa colocataire et échangea un regard avec cette dernière. C’était maintenant. Alors qu’Hayden allait en direction de la porte avant de l’ouvrir, Alysse ne put se résoudre à se lever, trop subjuguée à l’idée d’enfin apercevoir le visage qu’elle allait croiser dorénavant tous les matins et tous les soirs. La jeune femme entra alors permettant à la sorcière de l’examiner malgré elle silencieusement. Elle était jeune, sans doute plus qu’elle et plutôt jolie, ne semblait pas mal à l’aise de la situation au contraire ce qui rassura malgré tout Alysse. Si elles avaient été deux dans cet état d’incertitude et de timidité, bonjour le massacre qu’aurait été ce début de cohabitation. Retrouvant ses bonnes manières, la sorcière se leva à son tour et s’approcha de la nouvelle venue sourire aux lèvres : «  Enchantée Dakota, je m’appelle Alysse Newton ! » Allez savoir pourquoi mais l’attitude agréable et simple de la Richardson la rassurèrent. A première vue, Hayden et elle n’étaient ni tombées sur une pouffe ni sur une écervelée, ce qui était déjà ça de gagner il fallait se l’avouer. Une fois qu’Hayden eut terminé de se présenter à son tour, Alysse reporta son attention sur la nouvelle venue et continua sur sa lancée, tentant d’être le plus accueillante que possible « Comme tu peux le constater, le tour du propriétaire sera assez bref.  » Dit-elle avant de sourire à nouveau. Il est vrai que les chalets n’étaient pas énormes mais il fallait tout de même reconnaitre qu’on y avait la place qu’il fallait et que ça devait sans doute faire la taille d’un petit appartement. « Tu as du faire un long voyage, tu veux quelque chose à manger ou à boire pendant que tu prends connaissance des lieux et de ta chambre ? » Proposa la sorcière se disant que, la nouvelle arrivée n’avait surement qu’une envie avant tout : voir où était son espace personnel afin de commencer peut-être à s’y installer. En attendant, Alysse pouvait toujours lui préparer un casse croute, un verre, peu importe en fait. Maintenant que Dakota était arrivée, elle se rendait compte combien elle avait envie que tout se passe le mieux possible pas seulement pour elle mais aussi parce qu’elle le devait bien à Hayden qui méritait un peu de tranquillité elle aussi. Niveau gentillesse et attention, la sorcière n’était pas sure de pouvoir offrir mieux que ce qu’elle ne faisait déjà de toute façon.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Say hello to the new roommate ♦ Hayden & Dakota   

Revenir en haut Aller en bas
 Say hello to the new roommate ♦ Hayden & DakotaVoir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires-
» [X] A morning in autumn [PV Hayden]
» [Gryfffondor] Hayden Smith
» Matthew Gage's Friends? or not.. (ft. Hayden Christensen)
» Hayden. Les étoiles galopent avec toi...
» ~ présentation de Hayden P. Williams ~ [FINI]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nés à minuit :: Au coin du feu :: La corbeille-