Nous recherchons des personnes extérieurs à l'école, en particulier !
Le chapitre cinq a été ouvert ici

Partagez | 
  Kristin Kreuk ►Colocataire/Mère de coeur/Mère de coeur/Frère de coeur/Ami/Psy/Oncle/Premier amourVoir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Etudiant

avatar

Localisation : Shadow Falls
Messages : 615

MessageSujet: Kristin Kreuk ►Colocataire/Mère de coeur/Mère de coeur/Frère de coeur/Ami/Psy/Oncle/Premier amour   Mer 2 Oct - 20:53


Lilyana Johnson
Free


Passeport
Nom : Johnson
Prénoms : Lilyana
Date de naissance : 25 juin 1993
Age : 20 ans
Lieu de naissance : Aiiku Hospital à Tokyo au Japon.
Race : Fae
Situation amoureuse : Célibataire
Avatar : Kristin Kreuk

Caractère et annecdote
Qualité : Attentionné, calme, coquette, créative, intelligente, courageuse, indépendante.

Défaut : Impulsive, bornée, parle sans réfléchir, réservé, rêveuse, trop sensible, boudeuse.

Don : Lire dans les pensées avec contact

Lilyana a eu un très grave accident de voiture qui l'a laissé plusieurs années dans le coma. Pourquoi cette information ? Tout simplement parce que le comportement de Lilyana n'est pas aussi développé qu'un adolescent dit "normal". Elle pense parfois comme une enfant et agit également comme une petite fille. Ces mots sont parfois dures sans le vouloir et au lieu de lui faire comprendre son erreur, les gens la blâment, l'insultent, la frappent parfois pour finir par la délaisser comme une malpropre.

Ce comportement en a résulté que la demoiselle préfère nettement la compagnie des livres et des plantes que celui des humains. Pourtant, elle aime la nature humaine, mais eux ne la comprennent pas et ne veulent pas la connaître et l'ignore.

Comme vous l'aurez aisément compris, Lilyana adore lire et les plantes, mais ce n'est pas tout. Elle adore les travaux pratiques et ménager. Cela lui permet de se vider l'esprit et pourquoi pas inventer de nouvelles recettes ou tout simplement construire des maisons pour oiseaux où restaurer un vieux meuble pour lui donner une seconde vie. Lilyana aime également écouter de la musique à toutes heures de la journée et en faisant également quelque chose comme par exemple du dessein, ce qu'elle faisait d'ailleurs comme étude avant de s'inscrire à Shadow Falls. On va dire que cela lui tient compagnie. Elle qui est solitaire de nature.

Lilyana déteste qu'on la juge sans la connaître et pire encore être délaissé par les autres. C'est l'une des raisons pour laquelle elle ne s'approche pas des autres de peur d'être à nouveau abandonné à cause de son comportement qui lui porte préjudice. Pourtant, elle n'y peut rien, elle tente de réapprendre à vivre en société depuis son accident. Le dire et le faire, ce sont deux choses totalement différentes.

Histoire
L'enfance est un passage où la personne apprend lentement et doucement de la vie. Il construit peu à peu les fondations qui feront de lui un adulte responsable. L'enfance est aussi un moment où la magie comble chacun de nos pas nous rendant ainsi naïf, téméraire et quelque peu pleutre également. L'enfance, c'est aussi un moment où les parents sont là pour nous relever à la première chute, nous aidant ainsi à marcher et avancer sur cette route qui se traduit par notre vie. Une route semé d'embûche et dont l'histoire peut changer à tout instant selon la décision que l'on prend. L'enfance est un passage important vers l'adolescence, c'est un moment où l'on veut que ses rêves deviennent réalités où l'on ne fait pas forcément la différence en le Bien et le Mal. A cette période, nous sommes encore un être que les parents modèlent un peu pour nous montrer comment faire et ensuite tel un oiseau, nous quittons notre nid pour vivre notre vie et faire pareille avec nos propres enfants.

L'enfance est un moment que tous chéri dans son coeur. C'est une période où parfois on se retrouve dans le rôle de Peter Pan. L'enfant qui ne veut pas grandir pour rester dans l'insouciance éternelle. Cette fameuse insouciance qui fait encore partie de Lilyana en quelque sorte. Éternel enfant qui réapprend à vivre une existence qui la dépasse, dont le comportement n'est pas compris de tous. Pourquoi donc me direz-vous ?

Laissez-moi vous raconter pourquoi cette jeune fille de 14 ans que vous voyez dans ce petit jardin à parler et prendre soin de ces fleurs que l'on nomme pensée, qui chantonne comme une petite fille, qui regarde le monde d'un œil que vous avez longtemps oublié parce que tout simplement vous avez grandi comme le cycle de la vie impose à chaque être que nous sommes.

A 7 ans, Lilyana connu une tragédie sans précédent. Un soir de pluie, en automne exactement, les parents de la demoiselle perdirent la vie dans un grave accident de voiture dont Lilyana fut la seule survivante. Pendant près de 7 ans, Lilyana fut dans le coma, inconsciente du temps qui défilaient, des technologies nouvelles, des amis d'enfances qui grandissaient se souvenant à peine de cette petite fille qu'ils avaient connu et qui dormait plus ou moins paisiblement dans une grande chambre d'hôpital. Une sorte de belle au bois dormant qui à mesure des années qui défilent changeait et devenait adolescente.

A son réveil, tout n'était que ténèbres dans son esprit. Non pas les pensées, mais les souvenirs de Lilyana. Elle ne se souvenait de rien à cause de l'impact violent qu'à eut l'accident. Des blessures depuis longtemps guéris, mais l'inactivité de son corps pendant ces années l'ont rendu faible et quelque peu paralysé. C'est alors qu'à peine réveillé et remise de ses forces du moins en partie, Lilyana appris qu'elle avait à présent 14 ans et qu'elle était seule au monde. Non seulement, elle devait suivre un cursus pour rattraper sa scolarité, mais elle dut suivre également des séances de rééducation. Douleurs et solitude furent ces compagnes durant de nombreux mois qui parut une éternité pour Lilyana.

Durant ces heures de repos, Lilyana tentait de se souvenir de se rappeler de sa vie d'avant, de rassembler les morceaux du puzzle. Mais cela provoquait plus de questions que de réponses. Elle s'enlisait dans sa mémoire qui n'était qu'un abîme sombre et inquiétant. Air mélancolique tournée vers la fenêtre de sa chambre, elle ne se souvenait plus que son sang n'était que magie, que sa mère était une fée et que son père lui, n'était qu'un simple humain. Elle a oublié tout ce que sa mère lui avait appris, tout ce que son père faisait avec elle. Sa mémoire a été effacée par un passage douloureux, un traumatisme insondable. Ce qu'on lui a dit, ce n'était que : accident, parent mort et 7 ans passé dans le coma. Lilyana ne se souvenait plus qu'elle est née et à grandit au Japon, là-bas même où son père a rencontré sa mère. En effet son père était un homme d'affaire américain muté au Japon pour ces affaires. Là-bas, il rencontra sa future femme, la mère de Lilyana. Élevé dans les traditions asiatiques dans un esprit de respect et d'un héritage immense de légende et d'histoire qui la passionnait.

Seuls des visages à la fois familiers et inconnus habitaient son esprit. Un pincement au cœur la prenait lorsque ces derniers apparaissaient. C'est un cœur brisé qu'abrite la poitrine de cette jeune demoiselle qui désormais à si peur d'elle qu'elle se refuse à ressentir plus que de l'amitié envers quelqu'un. Elle a peur d'oublier encore, de faire du mal et de ne pas savoir comment s'y prendre si jamais son coeur se mettait à battre pour quelqu'un.

Lorsque Lilyana sortit de l'hôpital à 16 ans, elle fut mise en famille d'accueil. Ces derniers la traitèrent bien, mieux que bien même, c'était une petite princesse dans une immense maison avec une propriété tout aussi grande avec des chevaux dans un prairie. Il n'y a rien de mieux qu'un contact avec la nature pour se réadapter à une situation. Par la suite, Lilyana se montra une élève exemplaire, mais terriblement solitaire et incomprise. Dès qu'elle entrait en contact physique avec quelqu'un, elle entendait ces pensées et ça l'effrayait au plus haut point. Alors, elle se renfermait et vivait dans son monde, un traumatisme supplémentaire qui la rendit plus petite fille qu'elle ne l'est déjà. Paroles trop vite prononcé et peu réfléchit, des vérités dites, mais pas toujours bonnes à entendre engendrèrent colère, insulte, violence et abandon.

Désespérés, ses parents adoptifs l'envoyèrent chez un psychologue afin qu'elle puisse se confier et gérer son mal être. Réticente de raconter le moindre de ses secrets, la jeune fille se laissa finalement aller, la réponse du psy fut sans appel. Elle était un être particulier comme lui l'était. Etrange ce que peut le destin n'est-ce pas ? Fée face à fée, l'un montrant son don d'invisibilité tandis que l'autre révélait ce à quoi pensait ce dernier.

A mesure des consultations, le psychologue lui parla d'un endroit où elle pourrait maîtriser son don, apprendre un peu plus sur elle-même, mais plus que tout côtoyer des gens qui lui ressemblait. A 18 ans, on n'imagine pas entrer dans un tel établissement, on imagine plus une université prestigieuse pour des études tout aussi prestigieuse comme une école d'art par exemple. Elle qui a toujours aimé dessiner. Une première fois, elle déclina l'invitation ne se sentant pas prête ou plutôt effrayé à l'idée d'affronter ce qu'elle était vraiment.

1 année passé puis 2 et Lilyana se trouve toujours aussi désemparé face à son don qu'elle ne maîtrise pas et cette vie qui ne lui ressemble pas. Elle a beau peser le pour et le contre, mais tout revient à une réponse : Shadow Falls. Il n'y a que là-bas qu'elle pourra se sentir mieux et maintenant, la jeune femme se sent prête à s'affronter elle et non les autres comme elle le pensait autrefois.

C'est donc dans cet état d'esprit qu'elle contacta à nouveau son psychologue après deux années de silence à effectuer les beaux arts. Ce dernier lui donna les coordonnées ainsi qu'une lettre au conseil pour appuyer sa candidature.

Aujourd'hui, en ce jour nouveau, la voilà perdue dans les dédales d'un établissement qui n'en finit pas.

- Excusez-moi, mais où se trouve le secrétariat ?

Une réponse.

- Merci bien...

Avançant avec son maigre courage.

- Allons-y....


Bliss R. Conelly
Ma toute première colocataire. D'habitude, je préfère la solitude, mais il semble qu'ici tous vivent en communauté. Il faut m'y faire, mais quelque chose me dit que ce sera plus facile que je ne le pensais. Surtout avec une demoiselle aussi vive et souriante que Bliss.

Emily C. Collin
Un sourire qui donne confiance, une voix douce qui m'est familière, mais je ne sais pas pourquoi, je reste sur la défensive. Quelque chose me dit que si je vais plus loin, un souvenir oublié et enfoui dans mon coeur va refaire surface et cela me fait peur. Je me trompe peut-être, mais je ne me pense pas encore prête pour découvrir ce qu'est mon passé. Cependant, je suis curieuse et je pèse le pour et le contre pour me rapprocher d'Emilie.
Keith L. Roman
Proche de Chad, j'ai voulu en savoir plus sur Keith et on a tout de suite sympathisé à tel point qu'elle réagit comme une mère poule avec moi. J'aime ça, parce que cela me donne un sentiment de sécurité dont j'ai vraiment besoin et cela change des abandons et des insultes.
Alexander N. White
Notre relation est à la fois simple et compliquée. Nous éprouvons l'un envers l'autre cet attachement qu'on les frères et les sœurs, mais d'autre fois nos disputes sont grandes. J'avoue être casse-pieds parce que j'aime l'embêter, mais c'est aussi parce qu'il ne supporte pas mon caractère enfant. S'il savait.... Si seulement il se doutait pourquoi j'ai ce comportement qui moi-même m'insupporte.
Chad Emerson
Je me suis immédiatement très bien entendue avec Chad. Il possède ce petit quelque chose qui met immédiatement les autres à l'aise en sa présence. Certes, il ne parle pas beaucoup, mais nous n'avons quasiment jamais eu ce soucis ensemble. J'aime écouter de la musique avec lui tandis que je dessine ce qui me passe dans la tête. Je suis sa mascotte, son petit porte-bonheur. Ça me plait bien, beaucoup même. Je sais qu'en cas de besoin et qu'importe le moment ou l'heure, il sera là pour moi.
Jaime Casterfield
A cause de ce qui m'est arrivé, je suis obligée d'aller le voir pour parler un peu. Cependant, à cause de mon don, j'ai été rejeté par lui une première fois et ça m'a profondément blessé, même si je ne le montre pas. Aujourd'hui, il accepte d'être mon psy, mais je sens de la méfiance et intérêt mal placé envers moi. Je m'y rends parce que j'y suis obligé, mais je suis loin d'être à mon aise avec Jaime.
Adam C. Cooper
Oncle Adam est une personne formidable qui veille sur moi sans trop empiéter sur ma vie. On peut dire qu'il moins stype papa poule que Duncan. Mais je sais qu'en cas de besoin, je peux compter sur lui. J'adore le taquiner par moment, il n'y a qu'avec Duncan et lui que je n'ai pas peur de me conduire comme la petite fille qui réside toujours en moi.
Logan Andrews
Je l'ai connu lorsque j'étais encore en pleine apprentissage de la vie. Toutes ces situations et les évolutions qui ont eu lieu durant mon coma m'ont que plus égaré dans cet univers étrange. Je me souviens de ces moments que nous partagions oubliant ainsi ce qui nous faisaient peur ou encore nous perdaient encore plus dans les ténèbres. Nos ténèbres si différent l'un pour l'autre. On s'est beaucoup aimé, mais il s'est éloigné de moi et je ne l'ai plus revu. Qui sait ce que l'avenir me réserve encore ?

_________________
-I'm very particular with my words-

Fear the Old Blood.By the gods, fear it.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 Kristin Kreuk ►Colocataire/Mère de coeur/Mère de coeur/Frère de coeur/Ami/Psy/Oncle/Premier amourVoir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires-
» (F) KRISTIN KREUK → Au choix.
» le tablier de ma grand mère....
» Pelote de laine au milieu des décombres. [Libre (: ]
» Les acteurs au potentiel ardaien
» Hoax ou pas Hoax ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nés à minuit :: Au coin du feu :: La corbeille-