Nous recherchons des personnes extérieurs à l'école, en particulier !
Le chapitre cinq a été ouvert ici

Partagez | 
  I met a strange man, wearing black [PV : Jaime]Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Extérieur

avatar

Localisation : Fallen
Messages : 97

MessageSujet: I met a strange man, wearing black [PV : Jaime]   Sam 28 Sep - 16:48



Jaime & Logan
© Never-Utopia

.: Samedi après-midi :.

Un grand sac de sport noir traîne à mes pieds. A l'intérieur, différents articles de jonglerie. Les trois quart de ce que je gagne par prestation passe dans l'approvisionnement. Ca marche bien, alors je ne vais pas m'arrêter en si bon chemin. Et puis sans me vanter... Je me débrouille pas mal !

En équilibre sur ma Rolla Bolla, je tiens cinq circus de couleur différentes. Devant moi, un petit haut de forme est retourné, laissant le fond pour les dons. Dedans, quelques billets et quelques pièces - qui viennent presque toutes de ma poche - attendent de la compagnie. J'espère que ça va vite venir. J'étais au diabolo y a encore 30 minutes, mais j'ai remarqué que ça faisait moins sensation.

Les jambes qui ne cessent de bouger, je lance le premier bâton en l'air. Les autres suivent rapidement. Pendant ce temps, quelques personnes s'arrêtent pour me regarder. Puis elles repartent. Je sais bien ce qu'elles se disent. Les dreads, le sarouel noir, le haut trop large multicolore... "C'est un SDF, il fouille les poubelles, il vole..." Connards de bourgeois. Mais faut bien que je gagne du pognon moi aussi. Je les regarde partir avec un regard noir.

Les minutes défilent rapidement, malgré moi. Les habitants se ruent dans les magasins, s'arrêtant parfois pour me regarder, sourire aux lèvres, me donner un billet. Alors je les remercie d'un large sourire, d'un clin d'oeil pour les dames. Qu'elles soient belles ou non. Les moches aussi ont droit à un peu d'amour.

J'ai maintenant huit circus. Pendant que je jongle, je descends de ma Rolla et vais saluer les passants. Un jeune garçon qui a l'habitude de venir me voir, me suit, les yeux remplis d'étoile. Pour un bonhomme comme lui, je pourrais en faire un métier. Mais c'est trop de boulot et je suis pas le plus bosseur qui soit.

Finalement, c'est l'heure d'une pause. Je ramasse le chapeau, le vide et le met sur ma tête, y dissimulant quelques dreads. Je compte mes sous en grimaçant.

70 dollars... Ouais, j'ai connu mieux. Ils sont radins ou quoi aujourd'hui ?!

Je range les sous dans ma poche, et regarde autour de moi. A quelques mètres, je vois un mec un peu louche. Je plisse les yeux. Il a une sale tronche. J'hausse les épaules et ramasse mes affaires. J'ai la dalle !

Planté au milieu du chemin, la tête en l'air, j'essaie de voir où je vais pouvoir aller manger. Puis je croise le regard du mec louche. Je fronce les sourcils. Qu'est-ce qu'il me veut celui-là !

Je dis au revoir à mon plus fidèle admirateur et d'un pas déterminé, je m'approche du mystérieux mec. Je n'ai plus les hommes en horreur grâce au vampire qui me sert de colocataire, mais j'ai du mal en leur présence, en particulier s'ils se mettent à me fixer comme ça !

Oh toi là ! T'as rien de mieux à faire que de mater les gens comme ça !

Ouais... J'aurais pu être un peu plus diplomate. Mais, je connais pas ce mot. Si j'ai un truc à dire, je le dis. Ca sert à rien de faire des milliers de détours pour dire un truc simple. Au moins je suis vite compris et on sait tout de suite à qui on a à faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité


MessageSujet: Re: I met a strange man, wearing black [PV : Jaime]   Sam 28 Sep - 20:36

[NB : Cet épisode se déroule avant l'intrigue 4 et le départ pour les Philippines]

Samedi après-midi, au centre-ville, en plein soleil. C'était la journée idéale pour faire des emplettes en se promenant incognito dans les rues piétonnières de Fallen. Entre les adultes venus faire leurs gros achats du mois et les étudiants souhaitant simplement renouveler leur garde-robe d'automne, il était évident que les commerces locaux allaient s'en mettre plein la caisse - surtout lorsque, parmi tous les clients, Jaime Casterfield leur rendait visite.

Ce dernier s'était rendu à l'extérieur de Shadow Falls pour plus d'une raison: déjà, il lui manquait quelques vêtements et accessoires en vue du voyage aux Philippines qui avait été annoncé, et il devait aussi refaire le plein de médicaments anti-allergies. De plus, un petit maladroit dans l'un de ses cours lui avait emprunté son stylo de marque et l'avait brisé, ce qui forçait Jaime à en acheter un nouveau et à le conserver précieusement pour lui-même. Il n'avait pas l'habitude de faire les boutiques, préférant avant tout établir une longue liste afin de tout se procurer d'un coup plutôt que de sortir sur une base régulière. Néanmoins, chaque item qu'il achetait se trouvait être d'une grande qualité ; cela faisait en sorte qu'il pouvait se décharger de plusieurs centaines de dollars à chaque sortie. Les yeux protégés par des lunettes Ray-Ban authentiques dont le contour était constitué d'or fin et vêtu d'un costume en tweed noir, il faut dire que malgré ses dépenses onéreuses, le métamorphe était un homme de grande classe, qui préférait de loin la sobriété à l'excentricité.

Ainsi, il ne put s'empêcher de froncer les sourcils lorsqu'il sortit de la pharmacie : une sorte de clown faisait un numéro en plein milieu de la rue. Enfin - le jeune homme en question arborait un pantalon-jupe noir très bizarre surmonté d'un haut multicolore, ainsi qu'une coiffure que l'on ne retrouvait pas chez beaucoup de gens. Il n'avait donc pas l'allure d'un clown à proprement parler, mais pour Jaime, c'était du pareil au même -  d'autant plus qu'il se tenait en équilibre sur une planche et un cylindre tout en jonglant avec des objets. Jaime aurait dû l'ignorer et passer son chemin, mais au lieu de cela, il resta là à fixer le bonhomme derrière ses verres fumés, même qu'il les rangea dans sa poche lorsque les nuages vinrent assombrir le paysage. Après un moment, l'inconnu s'arrêta dans le but de compter son gain et ranger son matériel.

- Oh toi là ! T'as rien de mieux à faire que de mater les gens comme ça ! cria-t-il en direction de Jaime lorsque leurs regards se croisa.

Un éclair de malice illumina les pupilles du métamorphe l'espace d'une seconde.  Il ne s'attendait pas à ce que ce petit quêteur le remarque particulièrement, encore moins à ce qu'il se mette à lui parler. Il attendit sagement que l'autre se rapproche avant de lui adresser la parole à son tour.

- "Matter les gens comme ça ?" répéta-t-il, feignant la surprise tout en conservant un petit rictus sur les lèvres. N'est-ce pas pourtant ce les petits pitres de ton genre recherchent ? Pourquoi encombrez-vous les rues, si ce n'est pas pour attirer l'attention des gens et quémander leurs sous ?

De toute évidence, l'étranger ne correspondait pas le moins du monde aux goûts de Jaime, autant par son allure - comment diable avait-il eu l'idée de s'emmêler les cheveux de la sorte ? - que par son mode de vie. Les gens comme lui, qui préféraient séduire les troupeaux de passants par un bête numéro et leur soutirer leur argent, ne servaient à rien. Ils faisaient du gain des autres le leur et l'utilisaient, dans le meilleur des cas, pour survivre égoïstement. Jaime ne pouvait les porter dans son coeur.

Atchoum. Il éternua. Une fois. Deux fois. Trois fois. Uh-oh, ce n'était pas bon signe. Cela signifiait que des odeurs très fortes d'animal flottaient dans l'air. En pleine ville, cela se faisait plutôt rare... sauf lorsque cela provenait de la personne en face.

- Pardon, s'excusa-t-il en riant. Tu sens un peu la bête... Heureusement que je viens tout juste de me procurer ceci.

Il sortit les médicaments anti-allergies pour les montrer au garçon, et prit immédiatement une pilule. Cela aurait été un peu honteux de devoir s'éclipser à cause d'éternuements intensifs.

- En tout cas, ajouta-t-il, pour répondre à ta question, j'aime apprécier les bons spectacles. Désolé d'avoir pensé à te faire une petite donation et de t'avoir dérangé par la même occasion. Visiblement, j'avais mieux à faire, en effet.

Il haussa les épaules, tout conscient qu'il était que ses paroles ne traduisaient que son hypocrisie bien marquée.
Revenir en haut Aller en bas
 I met a strange man, wearing black [PV : Jaime]Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires-
» New codex black templar
» Black immigrants see personal triumphs in Obama
» contenue de la boite :Battle for Black Reach.
» Petit travail au black
» Black Hole RPG

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nés à minuit :: Au coin du feu :: La corbeille-