Nous recherchons des personnes extérieurs à l'école, en particulier !
Le chapitre cinq a été ouvert ici

Partagez | 
  Ne te fait pas d'illusions, tu es comme tout le monde.. Alex x Keith [Mini intrigue]Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Etudiant

avatar

Localisation : Shadow Falls
Messages : 615

MessageSujet: Ne te fait pas d'illusions, tu es comme tout le monde.. Alex x Keith [Mini intrigue]   Sam 14 Sep - 23:39




Ne te fais pas d'illusions..





Alexander N. White & Keith L. Roman
Le jour étais déjà lever. Surement depuis un bon moment. Comme à mon habitude, j'étais en retard pour le petit déjeuner.
Et comme à son habitude Mahina, n'avais pas daigner me réveiller avant de partir.

Je prenais le risque de regarder l'heure.
Il étais bien trop tard pour le petit déjeuner.
Tant pis ! J'avais l'habitude après tout !
Mais je n'aimais pas spécialement cette habitude.
Je me demandais même si ma colocataire n'y étais pas pour quelque chose..
Venir dans ma chambre et désactiver mon réveil pendant la nuit n'étais pas chose difficile avec le sommeil de plomb que je traînais !
Ou alors c'étais justement mon sommeil de plomb qui m’empêchais de l'entendre ..

Qu'importe.

Je pris une douche, m'habillais et me préparais pour l'annonce.

L'annonce.
Je me demandais avec qui j'allais bien devoir passer une heure !
Tout ce que j'espérais, c'étais que je n'allais pas devoir la passer avec ce garçons de .. En qu'elle année il étais déjà ?
Mais ce garçons blond, au airs supérieur et assez mignon, qui se prenait pour .. Pourquoi est ce qu'il pourrais se prendre ?
Hum, j'hésitais .. Casa Nova .. Ou même dieu !

Oui voilà ! Pour ce blond qui se prenais pour dieu !

Quelqu'un toqua à la porte. C'était surement Lilyana.
Il étais donc temps d'aller voir le tableau d'affichage, pour voir avec qui j'allais devoir passer la première heure de la journée.

Je mis mon sac sur mon épaule quand l'on re-toqua à la porte.
C'est fou ce que les gens de cette école étais pressés !

Je criais alors que les coups sur la porte devenais incessant :

-J'arrive!

Je me dirigeais vers la porte et l'ouvris.

Qu'elle ne fût pas ma surprise de tomber nez à nez avec celui que je voulais le moins voir !
Celui qui m'avais offert un verre au banquet de début d'année avec un sourire dragueur qui n'avais pas quitter son visage de sa soirée.
Sourire qui étais scotché à son visage en ce moment même.
Je redoutais le pire quand à sa venue ici.

Et quand il rentra à l'intérieur de mon chalet avec un air plus supérieur que jamais, je compris.
Lorsqu'il eu finit d'inspecter ce qui se trouvait devant lui, il tourna vers moi avec un grand sourire.
Je sentais que cette heure allais être longue..


© Méphi.



_________________
-I'm very particular with my words-

Fear the Old Blood.By the gods, fear it.


Dernière édition par Keith L. Roman le Mar 18 Mar - 22:56, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Etudiant

avatar

Localisation : A Shadow Falls
Messages : 927

MessageSujet: Re: Ne te fait pas d'illusions, tu es comme tout le monde.. Alex x Keith [Mini intrigue]   Mar 18 Mar - 9:53


Avec Keith



Ҩ Ne te fait pas d'illusions, tu es comme tout le monde



Je m’étais encore levé très tôt, je n’étais pas vraiment un lève tard, sinon j’avais l’impression de perdre ma journée. Et j’aimais me promener dans le parc lorsque le soleil se levait. Shadow Falls était le seul endroit où je pouvais voir le soleil, j’en profitais donc. Aujourd’hui c’était mercredi et après le petit déjeuner il y avait le tirage au sort pour passer une heure avec un autre élève. J’aimais ce genre d’animation, car on apprenait à connaitre des personnes. Du moins j’espérais toujours ne pas tomber sur quelqu’un que je n’aimais pas. Quoi qu’il en soit, j’y allais toujours de bonne humeur.
On s’était réunis au point de rendez-vous habituel, dans le parc. La directrice se chargeait de tirer au sort. Je m’étais mis à côté de Nathaniel, je lui mis un coup de coude et lui montrait au loin Emilie qui écoutait ce que la directrice disait. J’aimais bien l’embêter. La directrice demanda alors le silence et commença à tirer au sort des papiers. Elle annonça alors Keith Roman. Je souriais, elle n’était jamais contente celle là. Elle était plutôt jolie pourtant. Je ne comprenais pas pourquoi elle me rejetait. Du coup je me faisais un malin plaisir de l’embêter à chaque fois que je la croisais. Comme on dit la haine et l’amour ne sont pas si différents. Qui aime châtie bien. D’ailleurs elle était où, je la cherchais des yeux, elle n’était pas là. Puis j’entendis mon nom. Ah ben je serais avec elle. Il va falloir que j’aille la chercher dans son lit en plus. Intéressant. J’attendis que le tirage se finisse puis je me rendis vers les chalets des filles.
Je toquais à la porte de Keith. Elle était plutôt lente dis donc, je continuais encore de frapper. Puis elle ouvrir enfin. Je lui fis un grand sourire puis je rentrais dans son chalet. Je regardais un peu autour de moi. Mouai, ça ne change pas grand-chose au mien. Il est exactement pareil. Puis je me retournais vers Keith toujours en souriant.

- Alors, qu’est ce que tu fais ? Tu as eu une panne d’oreillers ? On doit passer une heure ensemble. Tu es contente ? En tout cas moi j’ai hâte.


Je sortis du chalet, me calait contre le mur et lui dis.

- Je t’attends ici, dépêche toi de te préparer sinon je viens te chercher.





_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Etudiant

avatar

Localisation : Shadow Falls
Messages : 615

MessageSujet: Re: Ne te fait pas d'illusions, tu es comme tout le monde.. Alex x Keith [Mini intrigue]   Mar 18 Mar - 22:41




Ne te fais pas d'illusions..





Alexander N. White & Keith L. Roman
- Alors, qu’est ce que tu fais ? Tu as eu une panne d’oreillers ? On doit passer une heure ensemble. Tu es contente ? En tout cas moi j’ai hâte.

Une panne d'oreillers ? Hâte de passer une heure avec moi ? Une heure .. Ensembles ? Mes craintes s'étaient donc révélés fondées. J'avais bien été sélectionné pour passé une heure avec lui.
Je devais vraiment être en retard pour qu'il ai déjà les résultats et qu'il soit lui même venu me chercher. Je n'avais même pas encore fini de me préparé. Il me le fit même remarquer en sortant.

- Je t’attends ici, dépêche toi de te préparer sinon je viens te chercher.

Il avait vraiment l'oeil ! Ou alors ce n'était qu'une pure coïncidence. Mais venant de lui, j'en doutais, il aimait tellement me chercher. Faire une remarque sur la moindre petite chose qu'il remarquait chez moi.
Il me tapait vraiment sur le système. On ne se connaissais même pas et pourtant il se permettait tellement familiarité à mon égard. Tout ça parce qu'il était la vedette de l'école et qu'il était en quatrième année. Je vous jure.
Je poussais un soupir et partis en direction de ma chambre pour terminer de me préparer.
J'aurai voulu prendre le plus de temps possible à me préparer pour raccourcir le plus possible notre heure, mais ses mots me revirent en tête. "Dépêche toi de te préparer sinon je viens te chercher."

Il était hors de question qu'il vienne dans ma chambre. Je me mis un coup de brosse en quatrième vitesse, une légère couche de poudre, un coup de crayon, de mascara et je m'affalais sur mon lit quelques secondes en fermant les yeux pour me demander pourquoi.
Il y avais un tas d'élèves dans cette école, quels étaient les probabilités pour que mon nom soit tiré avec celui de .. Je ne connaissait même pas son prénom. Ou du moins je ne m'en souvenais plus. Il avais déjà du me le dire, j'avais déjà du l'entendre, mais je ne m'en souvenais plus.
Même on esprit me montrait à quel point il était insignifiant à mes yeux.
Ce genre de mecs, coureur de jupons. Qui couche avec tout ce qui bouge. Qui brise le coeur des filles. Qui s'en fou et qui le fait encore et encore.
Certes je brisais moi aussi le cœur des hommes, j'adorais jouer avec les hommes ! Mais je ne passais jamais par la case lit !
Je n'y était même jamais passé d’ailleurs..

J'entendis le plancher de ma chambre grincer, j'ouvris donc les yeux.
C'était lui.
Mais bon sang ! Comment avait-il fait pour ne pas que je l'entende arriver ? Je savais ou était ma colocataire à n'importe quel moment tellement le plancher grinçait lorsque l'on marchait dessus.
Comment avait-il fait pour arriver jusqu'ici sans que je ne l'entende ?
Il était appuyé sur le chambranle de la porte et il me regardais avec un sourire, ses yeux faisaient des vas et viens entre moi et le lit.
Je me redressait immédiatement.

-Tu ne veux pas partir maintenant ? Ça nous soulagerais tous les deux d'une heure de torture. Et je ne crois pas à ton " J'ai hâte de passer une heure avec toi" !
Dis je, en donnant un ton grave à ma voix pour imiter la sienne.

-Sérieusement, je suis sure que tu préférerai la passer avec toi même. Fait comme si on s'en portera mieux tous les deux.

Il était vrai que je n'avais aucune raison de le traiter si méchamment, mais c'était son côté tombeur qui me révulsait. Je m’exaspérais moi même d'être si critique envers les autres. Il y avais des moments ou j'aurais souhaiter être de ses gens qui étaient amis avec tout le monde.
Mais qui disais amis avec tout le monde disais relation humaines. Jusque la toutes les relations humaines que j'avais eu ne m'avaient apporter que souffrance, méchanceté à mon égard et déception. Et lorsque je me rappelais ça, je savais pourquoi je ne faisais pas partie de ces gens amis avec tout le monde, et me rappelais pourquoi j'était toujours de mauvaise humeur, renfrogné et renfermé sur moi même.
Le bois grinçât à nouveau et je me rappelais sa présence, je levais les yeux vers lui.
Non mais sans rire, son sourire ne le quittais jamais ?


© Méphi.




_________________
-I'm very particular with my words-

Fear the Old Blood.By the gods, fear it.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Etudiant

avatar

Localisation : A Shadow Falls
Messages : 927

MessageSujet: Re: Ne te fait pas d'illusions, tu es comme tout le monde.. Alex x Keith [Mini intrigue]   Jeu 10 Avr - 9:02


Avec Keith



Ҩ Ne te fait pas d'illusions, tu es comme tout le monde



Je la regardais partir dans son chalet. Autour de moi, il y avait un immense calme et il faisait très beau, c'était très agréable. Il fallait que j'en profite car d'ici quelques temps je ne pourrais voir le soleil. Shadow Falls était l'une des nombreuses exceptions. Je me demandais encore si je ne devais pas vivre ici, demander à la directrice de me trouver un travail ici. Le soleil me manquera trop. J'attendis quelques minutes. Qu'est ce qu'elle faisait? Je vais aller la chercher par la peau des fesses si ça continue. Je me demande bien ce que je lui avais fait. Pourquoi me détestait-elle autant? Je m'approchais de la porte et entrait. Je me demandais bien où elle était. Les vampires étaient naturellement silencieux, j'avais appris, ou du moins c'était inné, à calquer mes pas sur le silence qu'il y avait dans certains endroits. Je m'approchais de la chambre de Keith et la regardais dans sa chambre. Non mais qu'est ce qu'elle faisait? Je regardais un peu autour et une planche se mit à craquer. Raté pour le silence. Elle releva la tête et je lui souris.
Elle m'avoua qu'elle ne voulait pas passer une heure avec moi et que je préférais la passer avec moi même. Peut-être qu'elle ne le savait pas, mais elle me fit alors beaucoup de mal, mais j'avais appris à cacher mes sentiments, mon sourire resta donc coller à ma bouche. Quelque chose bouillit en moi, j'avais de la peine qu'elle me considère aussi mal. Je la regardais en essayant de déchiffrer ses battements de coeur. Elle me détestait vraiment, elle voulait que je m'en ailles. Je me retournais, un éclair de tristesse passa dans mes yeux et je me retournais.

- Soit ! je m'en vais. Passe une bonne heure... toute seule... sans amis.

Je sortais du chalet en claquant la porte. Sale peste !





_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Etudiant

avatar

Localisation : Shadow Falls
Messages : 615

MessageSujet: Re: Ne te fait pas d'illusions, tu es comme tout le monde.. Alex x Keith [Mini intrigue]   Ven 18 Avr - 23:26




Ne te fais pas d'illusions..





Alexander N. White & Keith L. Roman
Après mes paroles, Alexander se retourna et parla.

- Soit ! je m'en vais. Passe une bonne heure... toute seule... sans amis.

Sa voix était bien différente de lorsqu’il m’avait parler toutes les autres fois ou j’avais eu à interagir avec lui. Il m’avais déjà parler sèchement, mais cette fois, son ton était bien différent. Il semblait être un mélange de plusieurs émotions.
Lui qui paraissait pourtant toujours maitre de ses émotions et de lui-même, avait laissé transparaitre une once de colère, ainsi qu’un léger, vraiment très léger tremblement dans sa voix. Mais je ne parvenais pas à deviner si c’était à cause de la colère que mes propos avait provoqués en lui, ou à cause d’une possible peine qu’ils auraient pu créer. Lorsque la porte du chalet claqua, je sortis de mes songes et l’analyse que je venais faire sur le ton qu’il avait employé s’évapora aussitôt de mon esprit. J’étais enfin seule. Il était parti ! J’allais passer une heure tranquille ! Les profs me colleraient surement s’ils savaient que je n’avais pas convenablement participé à cette heure obligatoire mais cela m’importait peu. La présence d’Alex ne polluais plus mon atmosphère. Je me rallongeais sur mon lit, et me permettait de ne penser à rien. Du moins quelques instants. Il n’y avait rien, puis la voix d’Alexander se mit à résonner dans mon esprit. « toute seule... sans amis. » . Pff .. Même quand il n’était plus là il m’empêchait d’être tranquille. « toute seule... sans amis. » Encore, et encore ses paroles résonnaient dans ma tête. Ce qui était au départ un murmure se transforma alors en un cri qui résonnait. C’était comme si Alex me l’avait crié du haut d’une montagne. C’était fort, il y avait de l’écho, et sa voix portait loin, très loin. Je me bouchai les oreilles pour étouffer le bruit. Comme si c’était Alex qui criait depuis l’extérieur. Mais c’était dans ma tête, me boucher les oreilles ne pouvait rien y faire. « TOUTE SEULE … SANS AMIS »

- ASSEZ !

Je me redressais en criant sur mon lit. Heureusement que ma colocataire n’était plus là. Elle m’aurait surement prise pour une folle à crier comme ça a des voix qui hurlaient dans ma tête. Je commençais moi-même à croire que j’étais folle. Mais je savais, je venais de comprendre pourquoi ses mots m’avait fait perdre les pédales. Ils n’étaient que la simple et pure vérité. Et tout le monde sait que la vérité fait mal. La vérité que Alex venait de faire éclater me faisait mal. C’est alors que je me sentis coupable. Sa voix avait tremblé, pas à cause de la colère, mais de la tristesse. Mes propos l’avaient blessé tous comme les siens m’avaient blessé. Mais mes propos avaient été méchants. Comme à mon habitude, lorsque quelqu’un venait me parler je le rejetais. Je l’envoyais méchamment balader et retournais à ma petite vie égoïste et solitaire, ou les seules personnes capables et autorisées à entrer dans mon monde étaient mon double et moi-même. Mais Alex était gentil. Malgré ses airs de vedettes et de casa nova, il devait être gentil. D’ailleurs, après mure réflexion, il avait paru plutôt sincère en m’annonçait qu’il avait hâte de passer une heure avec moi. Ses airs n’étaient surement qu’un masque. Il devait bien exister ne serait-ce qu’un semblant de sensibilité à l’intérieur de lui. Même plus qu’un semblant en fait. C’est alors que pour la première fois de ma vie, après avoir rejeté quelqu’un, je lui courrais après pour le rattraper. Je savais qu’un jour ça allait arriver, mais jamais je ne me serais attendue à ce que ce soit pour un garçon comme lui. Mais il avait fait éclater la vérité, il le méritait donc bien. Et il méritait aussi une seconde chance. Et tout comme le fait que je lui courre après, c’était aussi la première fois que j’accordais une seconde chance. Je ramassais mes affaires et partie en courant hors de mon chalet à la poursuite de Alex. Je n’avais pas fini de me préparer mais au diable le maquillage. J’avais quelque chose de plus important à faire dans l’immédiat. Une fois sortis du chalet je regardais partout autour. Aucune trace de lui. Je n’étais pas resté longtemps allongé après son départ, mais je l’étais resté suffisamment longtemps pour qu’il disparaisse de la portée de vue que m’offrait mon perron visiblement. Trois choix s’offraient à moi. Le chemin de gauche, celui face à moi et celui de droite. Celui de gauche conduisait vers l’école, celui du milieu vers le parc et le dernier vers la forêt. Je doutais qu’il soit parti vers l’école. Lorsque l’on est en colère, ou triste, on ne se dirige pas vers l’endroit de l’école ou il y a le plus de monde. Le chemin qui menait vers le parc .. J’en doutais aussi. Simplement car j’avais une bonne vue du par cet que je ne le voyais pas dans les environs. Je couru alors vers la droite. C’est alors que j’eu un Flash. Son prénom. Ou du moins son surnom. Alex.
Tout en regardant partout autour de moi a la recherche du garçons blond. Je l’appelais par ces quatre lettres.

- Alex !

Au départ avec un timbre et une puissance normale, puis plus les seconde passait, plus le volume de ma voix augmentait. Au bout d’un moment je m’arrêtais. Pourquoi, alors que pour la première fois de ma vie j’allais laisser une deuxième chance à quelqu’un, je ne trouvais pas ce quelqu’un ? Je poussais un long soupir puis me tue. Une voix masculine, elle venait de derrière un arbre à la lisière de la forêt. Plus je me rapprochais plus j’entendais la voix. C’était bien celle de Alex, et il grommelait.

- Alex ?

La voix s’arrêta, puis son visage sorti de derrière l’arbre.
Je m’approchais alors doucement. Le regard porté vers le sol.

-Alex, .. Je ..

C’était la journée des première fois ! Et en plus Alex en était l’instigateur. Car pour la première fois de ma vie, j’allais faire des excuses. Je n’en avais jamais fait par le passé, car pour moi les excuses étaient pour les faibles. Et je ne n’aimais pas le fait d’en faire, car cela montrerai la vraie moi. La Keith, fragile faible et sensible que j’étais en fait derrière le masque.

- Je .. Je ..

Mais il faut un début à tout et même si elles restèrent coincé dans ma gorge un moment, je parvint à les faires. Je gardais mes yeux rivés sur le sol tandis que je répétais débilement quelques « je ».. Puis je me rendis compte qu’elles ne seraient vraiment sincères que si je le regardais dans les yeux.

- Je suis désolé.

Je restais là à le dévisager quelques instants. Puis comme il ne dit rien, j’en profitais pour en rajouter.

- J’ai été particulièrement infecte avec toi. J’ai fait preuve de méchanceté gratuite, tout ça à cause de mon refus de parler aux gens. Qui plus est à quelqu’un comme toi. Enfin .. Par là je parle de l’image que tu donnes de toi.. Même si je me doute que ce n’est pas le vrai toi, mais voilà. Et puis tu as raison. Je suis seule et sans amis. Mais je tenais à te faire mes excuses car tu m’as fait ouvrir les yeux, et me rendre compte de la personne froide et méchante que j’étais, mais surtout seule. Enfin voilà quoi. Je suis désolé de m’être comporté comme ça.. Et je me tais maintenant car je me sent ridicule, que je dois avoir l’air d’une parfaite idiote et que je ne suis pas doué pour les excuses..


© Méphi.



_________________
-I'm very particular with my words-

Fear the Old Blood.By the gods, fear it.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Ne te fait pas d'illusions, tu es comme tout le monde.. Alex x Keith [Mini intrigue]   

Revenir en haut Aller en bas
 Ne te fait pas d'illusions, tu es comme tout le monde.. Alex x Keith [Mini intrigue]Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires-
» MAELYS ♣ Tout le monde sait comment on fait les bébés, mais personne sait comment on fait des papas...
» Comme un mauvais rêve
» Hortense de Ragny - "Laissez moi m'introduire ..."
» L'alcool est notre pire ennemi, fuir serait lâche. [Zoey]
» GRACE & SWANN ▷ One day, you will be lucky. Maybe... Not sure.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nés à minuit :: Au coin du feu :: La corbeille-