Nous recherchons des personnes extérieurs à l'école, en particulier !
Le chapitre cinq a été ouvert ici

Partagez | 
  Real or not real? ( Adam x Keith )Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Etudiant

avatar

Localisation : Shadow Falls
Messages : 615

MessageSujet: Real or not real? ( Adam x Keith )   Jeu 12 Sep - 22:33







Real or ..

Not real ?



" Bon nombre de fées personnifient des forces de la nature et peuvent avoir pour fonction de la protéger ou de symboliser ses attraits comme ses dangers. Il est universellement reconnu que les fées ne sont jamais liées aux zones urbaines, mais plutôt à la nature, et particulièrement aux forêts, collines et points d'eau.. "

Qu'est ce que je venais de lire ?

"Bon nombre de fées personnifient des forces de la nature et peuvent avoir pour fonction de la protéger ou de symboliser ses attraits comme ses dangers. Il est universellement reconnu que les fées ne sont jamais liées aux zones urbaines, mais plutôt à la nature, et particulièrement aux forêts, collines et points d'eau.. "

Quoi ? Hein ?

"Bon nombre de fées personnifient des forces de la nature et peuvent avoir pour fonction de la protéger ou de symboliser ses attraits comme ses dangers. Il est universellement reconnu que les fées ne sont jamais liées aux zones urbaines, mais plutôt à la nature, et particulièrement aux forêts, collines et points d'eau.. "

J'abandonnais. Ça ne servais à rien aujourd'hui, je n'arrivais pas à suivre ce que je lisais. En fait ce n'étais pas ce que je lisais, c'était tout.
Toute la journée, je n'avais pas réussi à suivre ce qu'il se passait.
Plusieurs fois en cours, les professeurs ont appeler mon nom sans que je les entendent. Ce n'est que lorsque qu'il tapais sur mon bureau, ou qu'ils claquais des doigt devant moi que je me rendais compte que je m'étais " évadé " .

J'avais été distraite toute la journée, n'attendant qu'une chose, la fin de la journée pour aller à la bibliothèque et me mettre à lire un bon livre.
Je n'avais pas réussi à suivre quoi que se soit plus de deux minutes.
Mais même maintenant que j'étais enfin à la bibliothèque, devant un livre,..
Je n'arrivais pas à me concentrer plus de quelques mots avant de rentrer en mode alpha.

Mais pourquoi ?
Dans la journée, j'étais en mode alpha en train de réfléchir à ce que j'allais faire une fois à la bibliothèque.
Et maintenant que j'y étais ? J'étais en alpha pourquoi ?
A quoi est-ce que j'avais penser ?
Je n'arrivais pas à mettre le doigt dessus car, justement ce n'étais pas là..

Je fermais mon livre sur les fées, et partis le ranger.

Que faire maintenant ?
Aller dans la forêt ? Hum .. Oui ! Voilà ! J'allais aller dans ma petite clairière secrète. Ecouter le chant des oiseaux, me laisser effleurer le visage par cette petite brise fraîche que j'affectionnais tant.
Ecouter le vent dans les arbres, le clapotis de l'eau dans le ruisseau voisin.

Ca allais me changer les idées.

Je m'appétait à partir, lorsque quelque chose retint mon regard.
Un livre.
Enfin, le titre sur la tranche du livre.

"Sorciers"

Je pesais le pour et le contre.. La forêt ou ce livre qui "m'appelais" ?
La forêt étais tentante, mais ce livre ..
Pourquoi ce mot avait-il surpasser mon envie d'aller dans la forêt ? Sachant que cette envie dominais normalement toujours tout..

Je me mordis la lèvre.
Mais qu'est ce que j'avais aujourd'hui ? Moi qui n'avais pas réussi à lire ou à me concentrer de la journée, voilà qu'un livre m'interpellais ?

Je le sortis légèrement de son rayonnage. Rien que comme ça j'avais l'impression qu'il pesait une tonne.

Qu'importe.

Je le pris entre mes bras, pour mieux répartir le poids.
J'avais l'impression qu'il pesait une tonne, malgré que je fasse mon possible pour le faire paraître moindre.
Malgré son poids, j'étais décidé à prendre ma table habituelle.
La moins utilisé de toutes, celle situé dans le coin le moins éclairé et le plus calme.

Chose étrange, plus je me rapprochait de ma table, plus le livre paraissait s'alléger.
Une fois avoir pris place en face de cette " enclume ", je pris une profonde inspiration, certe inutile, mais j'en ressentais le besoin.

J'ouvris une page au hasard, et lu la première phase qui apparut sous mon regard ..

"Dans plusieurs contes de fées, le seul moyen de faire disparaître une sorcière est d'arrêter d'y penser. Lorsqu'on ne pense plus à elles, elles cessent d'exister."

Pourquoi ce livre m'avait'il attiré ? Pourquoi étais-je tombé sur cette page ? Pourquoi avais-je vu cette phrase en premier ?

Une.
Deux.
Trois.
Quatre minutes de réflexion.

J'eu besoin de quatre minutes de réflexion pour comprendre.

Adam.

J'avais penser à la bibliothèque toute la journée, et j'y pensais tous les jours depuis que j'avais croisé Adam à la table en face.
J'avais simplement cru que, j'avais une irrésistible envie de lire, mais non, ..

Il m'avais fallu ce livre et quatre minutes de réflexion pour comprendre que ce n'étais pas les livres, mais Adam.
Le professeur d'astronomie.

Il étais aussi seul que moi. Il étais comme moi. Il l'avais compris aussi, et j'ai aussi compris qu'il veillait sur moi.
J'avais plusieurs fois surpris ses regards protecteurs sur moi.


Mais la chose la plus étrange, on ne s'étais jamais parler.
Tout nos échanges se faisait toujours par le regard, des gestes, ou des sourires. Jamais nous ne nous étions parlés.
Et je venais de me rendre compte que j'étais extrêmement attaché à lui.
Un professeur.
Un homme.
Avec qui je n'avais jamais échanger ni un mot ni une parole.

Il n'étais pas là, ce qui étais inhabituel à cette heure là.
Ce qui avais créer un manque.
Étais-ce ça ? La phrase ?

"Dans plusieurs contes de fées, le seul moyen de faire disparaître une sorcière est d'arrêter d'y penser. Lorsqu'on ne pense plus à elles, elles cessent d'exister. "
Je n'y avais pas penser de la journée ? Donc il avais disparu ?
Peut-être était-il une simple hallucination de ma part. Quelqu'un pur combler ma solitude ? Une espèce de projection de mon esprit pour me faire croire que je ne suis pas toute seule ?
Je ne pouvais y croire.

La puissance de son regard. Ses traits parfait, je n'avais pu inventer ça !
Mais je continuais à douter.
J'étais tellement bizarre et seule, que ça ne m'aurais pas étonné ! Peut être que mon double étais capable de changer de forme ? Voilà pourquoi il aurai put paraître si réel ? Mais j'en doutais. Un débris de pouvoir doter de pouvoir ?

- Ah merde ! Comment j'ai pus croire ça !

Je frappais sur la table. J'en étais sure, j'avais tout imaginer..

Je ramassais mon livre, me levais et me tournais vite.
Je manquais de perdre l'équilibre.
Je venais de rentrer dans quelqu'un.

-Vous pourriez regarder ou vous allez ! dis-je tout en me baissant pour ramasser l'enclume qui venais de me tomber des bras.

Ma mauvaise humeur et mon manque de tact habituel dans ses situations refit surface.

Je me redressait en face de lui et fit tomber mon livre à nouveau.

Mais cette fois, pas parce qu'on m'avais bousculer, mais parce que c'étais Adam.

La force avec laquelle je m'étais cogner à lui. Le choc. Il ne pouvais être que réel non ?
Je .. Je ne savais pas encore.

Je le regardais droit dans les yeux, lorsque ma première main se posa sur sa joue.
Il ne dis mot, ni ne bougeât.
Je posais ma deuxième main sur son autre joue.

De la chaleur, une peau douce.
Mais je n'étais pas encore sure.

Je baladais mes mains sur son visage, chacun de ses traits pour être sure qu'il étais bien humain, bien là, bien réel. Que ses traits parfaits n'étais pas le simple fruit de mon imagination.

Mes mains toujours sur son visage et dans un éclat de rire, je lui dis:

-Tu es réel !

Mes doigt continuais à parcourir son visage, en passant sur son nez, son front, ses joues, ses lèvres, ..

Je n'étais donc pas seule et pas folle.
Même si je devais passer pour tel maintenant à ses yeux.
Mais je n'étais pas seule.
Je sentie des larme de joie perler au bord de mes yeux, et redis.

-Tu es réel..

Avec une voix plus basse et tremblotante, cette fois ci.
Je n'étais pas seule ..
 



 

Adam C. Cooper





Keith L. Roman




©Natu de Cocktail-Graph'






_________________
-I'm very particular with my words-

Fear the Old Blood.By the gods, fear it.


Dernière édition par Keith L. Roman le Mar 18 Mar - 12:36, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité


MessageSujet: Re: Real or not real? ( Adam x Keith )   Sam 14 Sep - 17:24




Keith & Adam

« Real are not Real »
                       

Le cours que je venais de dispenser m'avais semblé tellement long, tellement... Je soufflais alors que les élèves étaient tous sortis ! Il était temps. J'aurais surement fait une crise avant la fin du cours si cela avait continué. Je n'aimais pas quand les élèves se foutaient de moi et surtout quand ils n'avaient rien à faire de ce que je leurs disais ! Seul les sanctions avec une bonne dose de magie les calmais. La seule personne calme que j'aurais voulus ici n'avait pas été là pour cette fois ! Je ne m'en étais pas plus inquiété au début, me disant qu'elle serait là plus tard ! Mais plus le temps passait, plus son absence avait quelque chose d'amer. Je rangeais les livres dans mon sac avant de le passé en bandoulière sur mon épaule. Comme après chaque cours je me dirigeais vers la bibliothèque. Il fallait que je m'avance sur les prochains sujets de cours ! Ces enfants étaient bien curieux, ce qui ne me déplaisait pas.

Je fis un léger détours par le réfectoire histoire de gratter un café bien chaud et bien fort pour éviter de voir mes nerfs me lâcher ! On me regardais bizarrement, mais je leurs fis un de mes beaux sourires qui empêche les autres de poser une question puis repris le chemin de mon petit monde de livre. Je saluais la bibliothécaire, elle se plaisait à me faire les yeux doux, ne remarquant pas mon intérêt inexistant pour elle. C'était certes méchant, mais je ne m'intéressait en rien à elle, à dire vrais le bonheur m'était tellement impossible que j'en avais oublier la sensation. Allant à mon habituel table, éloigner et solitaire, je posais mon sac avant de trainer dans les rayons et de chercher tout un tas de recueille ! Une fois ma pile agréablement bien constituer poser sur ma table je commençais à bucher derrière, caché par le tas de livres. Au bout de quelques trente minutes je remarquais qu'il me manquait quelque chose. Levant mes fesses de la chaise, j'avançais dans les rayons tout en jetant un regard rapide vers les autres tables.

Elle n'était pas ici non plus ? Je fronçais quelques peux les sourcils. L'inquiétude me pris, elle qui était si seule, j'espère que rien ne lui est arrivé ! Pourquoi je m'inquiétais autant pour cette élève ! Je repensais à notre première rencontre, ici même. J'avais été percuter par son regard si solitaire et pourtant si beau, j'avais d'ailleurs été percuter tout court, ma légendaire maladresse comme toujours. Je passais mes doigts le long des reliures anciennes avant de prendre mon bien et de faire demi-tours! Sauf qu'un obstacle me fis face et me rentras dedant. " Vous pourriez regarder où vous allez ! " Dit une voix dans un air assez énervant ! Je fus surpris par ce manque de délicatesse surtout face à une fille, mis je le fus tout autant en voyant devant celle à qui je pensais depuis plusieurs heures.

-Keith ...

Alors, ses mains douces ce posèrent sur mon visage doucement, comme si elle cherchait une certitude, qu'elle voulait savoir quelque chose. " Tu es réel.. " me dit-elle plusieurs fois. Je fus dans un premier temps surpris de cela, mais il était vrai, que l'on aurait pu croire à un songes! Notre rencontre et nos échangent furent constituer de regards, de sourires, rien de plus, mais c'était tellement de choses pour quelqu'un comme elle ou moi. Nous n'étions au final pas si différent l'un de l'autre. C'est une chose que j'aimais en elle, son regard triste me donnais envie de la prendre dans mes bras, de lui murmurer à l'oreille que je suis là pour elle. Mais la peur du bonheur encore une fois me bloquait. Je lui sourie simplement, pressant ma joue contre sa main avant de gentiment les lui faire retirer, si quelqu'un nous voyaient... Sa voix qui tremblait me fis raté un battement de coeur, qu'est ce qu'il se passait ? Je serai doucement sa main.

- Quelque chose ne va pas ?




(coffee) fiche Century Sex.
Revenir en haut Aller en bas

Etudiant

avatar

Localisation : Shadow Falls
Messages : 615

MessageSujet: Re: Real or not real? ( Adam x Keith )   Dim 15 Sep - 21:43







Real or ..

Not real ?



Je devais paraître tellement ridicule aux yeux de Adam en cet instant.

En fait j'aurai aussi été ridicule aux yeux de quiconque m'aurais vu en cet instant je pense..
J'avais caresser son, visage ! Le visage d'un professeur !
Si quelqu'un nous avais vu, nous aurions surement été mal.
Mais heureusement que lui et moi passions notre temps à la bibliothèque dans le coin ou personne ne va jamais.

Mais le plus étrange dans tout ça, c'étais que, une fois l'effet de surprise passé, il n'avais pas retiré mes mains, ni ne s'étais reculé, les avais arrêtés, s'était écrier, .. Rien de tout ça.
Il les avais laissées finir de parcourir son visage, et même une fois leur .. "Ouvrage" terminé, il ne les avais pas retiré immédiatement, il avais posés les siennes par dessus les miennes, il en avais caresser le dos quelques instant, et seulement après un sourire, et un soupir.
Il les a détachés de son visage.

Je l'ai laisser délicatement décoller mes mains, et les rabaissés lentement le long de mon corps.
Je sentis une hésitation dans son geste au moment de les lâcher.

Il me regarda, avec un regard si puissant, et profond, que je me sentais transpercé. J'avais l'impression qu'il sondais mon esprit, qu'il essayait de lire ce qui me traversais les pensées.
Je me sentais toute petite à coté de lui en cet instant. Mais en même temps si proche.
Je ne sais pourquoi.

Une étincelle brillait aussi dans ses yeux.
Une étincelle qui ressemblant étrangement a celle qui traverse notre regard, lorsque l'on meurt d'envie de faire quelque chose, mais que l'on se retient.
Elle était, puis elle n'était plus.
Comme si il se rappelais qu'il ne pouvais le faire.

Il me demanda alors si quelque chose n'allais pas.

Ah .. Si il savais.

J'essuyais la larme qui avais perler au coin de mon oeil.
Une larme. Qu'elle petite chose stupide.
Une marque de faiblesse qui plus est. Je n'aimais pas ça.

Je me ressaisit quelque peu.
Et calmais mes nerfs qui avais commencer à chauffer face à ma bêtise.
Bien sur qu'il était réel ! Comment avais-je pu en douter ? Je m'étais mise dans une situation plutôt loufoque et gênante à cause de ma stupidité.
Mais au moins j'étais sure d'une chose.. Il était bel et bien réel.

Je mis un peu de temps à lui répondre.
Car j'étais troublé.

Pas seulement à cause de mon comportement.
Mais à cause du sien..

Pourquoi ne m'avait-il pas repousser, rejetter, ou protester lorsque je l'avais touché ? Pourquoi m'avait-il laisser faire jusqu'à ce que j'ai la certitude qu'il soit réel, mais surtout, pourquoi avait-il carresser le dos de ma main, avant de doucement les décoller ?
Et cette étincelle dans son regard ? Ce sourire ? Ce soupir ?

C'est alors que je lui répondis.

Et la seule chose que je parvint à lui dire fût ce que j'avais lu plus tôt :

-"Dans plusieurs contes de fées, le seul moyen de faire disparaître une sorcière est d'arrêter d'y penser. Lorsqu'on ne pense plus à elles, elles cessent d'exister."

Je soupirais en plongeant mon regard dans le sien, puis continuais.

-J'ai cru que.. J'ai cru que tu n'étais que le fruit de mon imagination. Et que..  Tu n'étais qu'une représentation de la perfection crée par mon esprit.. Et que ce que je venais de lire .. La première phrase que je viens de te dire.. S'étais réalisé.

Je baissais le regard et lui tourna légèrement le dos.
C'étais trop dur de lui faire part de ma folie comme ceci. En le regardant directement dans les yeux.

-J'ai cru que je t'avais perdu.. Et ça ne me plaisait pas.
Car je me suis rendu compte que même si je ne t'ai jamais parler. Même si je n'ai jamais échanger un mot avec toi.. Je tient énormément à toi. Je tient à toi d'une façons que tu ne peux imaginer.
Alors que tu es un professeur .. Et moi une élève.. J'ai cru que je t'avais perdu.. Car je croyais que tu n'étais qu'une projection.. Et que comme aujourd'hui je n'avais pas penser à toi .. Comme dans le livre tu avais disparu..
Et ça me faisais peur.. Car te voir tous les jours, même sans te parler.. Me remplissait de joie.
Une joie trop étrangère pour moi..

Je lui tournais maintenant entièrement le dos, et murmurais.

-Je suis désolé..

Je ramassais le livre que j'avais fait tombé en le bousculant et le posait sur la table.
Heureusement qu'il n'y avais personne aux alentours pour avoir entendu mon discours ..
Il ne dis rien.
Je le contournais donc lentement pour partir.

heur






 

Adam C. Cooper





Keith L. Roman




©Natu de Cocktail-Graph'






_________________
-I'm very particular with my words-

Fear the Old Blood.By the gods, fear it.


Dernière édition par Keith L. Roman le Mar 18 Mar - 12:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité


MessageSujet: Re: Real or not real? ( Adam x Keith )   Dim 22 Sep - 13:21




Keith & Adam

« Real are not Real »
                       

Keith semblais complètement perdue. Comme si elle hésitait sur quelque chose. Je ne vis que trop tard cette petite larme perler sur sa joue. Une petite larme qui me fis me mordre l'intérieure de la joue. Je n'aimais pas voir quelqu'un pleurer. De plus je n'aimais pas la voir pleurer elle. Alors elle ce mis à m'expliquer ce qui n'allais pas. Et plus elle entrais dans le détail de son soucis plus j'avais le coeur qui se serrais. Mais qu'est ce qu'il m'arrive ? Je la regardais, sans bouger, ni même respirer. Je l'écoutait me dire ce qu'elle avait à dire, ses paroles me transperçais ! De la joie ? surement ! Ses yeux me fuirent, non, non ... Je ne voulais pas... Keith regarde moi ! Elle me décrivait la joie de me voir parcourant la bibliothèque. Toutes ces fois ou nos regards en disait plus long que des paroles. Puis elle me tournais le dos ! J'ouvris quelque peu la bouche mais aucun son ne voulus en sortir. Je respirais doucement alors, repassant les quelques minutes qui venaient de s'écouler.

Je fus de nouveau " sur terre" quand son épaule me bousculas. Elle était plus petite que moi, je la regardais passer à mes côtés alors qu'une excuse franchis ses lèvres. La lenteur de ses mouvements me criaient de l'arrêter. Ce que instinctivement je fis ! Ma main allais attraper son poignet !

- Les regards sont bien plus fort, plus expressifs que n'importe quel mots Keith, je pensais que tu en avait eu conscience dernièrement !

Je soupirais doucement avant de la tournée vers moi.

- Je suis bien réel. Cette histoire que tu as lu n'est pas totalement fausse, mais j'existe, je suis enseignant ici depuis maintenant 3 ans, donc je n'aurais pas disparus comme ça ! Tu as dit tenir à moi d'une façon dont je ne pouvais pas imaginer, dit moi comment alors, je veux savoir.

Mes lèvres lui offrir un doux sourire alors que son regard recroisais le mien de nouveau. Ses yeux bleu n'était plus autant pétillant qu'il y a peut, ce qui attristait mon regard.

- Et Keith, je me fiche du concept profs élèves....




(coffee) fiche Century Sex.
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Real or not real? ( Adam x Keith )   

Revenir en haut Aller en bas
 Real or not real? ( Adam x Keith )Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires-
» real nan cho
» THE REAL PROBLEM WITH HAITI
» [Real Madrid] Riki Kaka'
» Real Life Bolter!
» Real Sociedad - Chelsea FC

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nés à minuit :: Au coin du feu :: La corbeille-