Nous recherchons des personnes extérieurs à l'école, en particulier !
Le chapitre cinq a été ouvert ici

Partagez | 
  You're all I need, You're everything... everything ❈ EmilieVoir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Invité


MessageSujet: You're all I need, You're everything... everything ❈ Emilie   Sam 13 Juil - 17:15

You're all I need, You're everything... everything


Le silence rodait autour de moi, il me collait à ma peau pour finalement s'ancrer profondément dans mon âme. Sans le moindre bruit je marchais, à croire que j'en étais désormais habitué. En même temps, même si je venais à faire du bruit, ce n'était pas là une chose si terrible, car pouvant voir l'avenir, je pouvais savoir lorsqu'une personne venait à s'approchait et donc si je pouvais être découvert dans mon escale nocturne. Fort heureusement, aucune vision ne vint, simplement le calme de Shadow Falls m'entourait. Il faut dire que bon nombre d'élèves étaient partis durant l'après-midi pour pouvoir passer le weekend dans leur famille respective, mais moi, je n'en faisais pas parti et j'avais donc champs libre pour me faufiler jusqu'à Elle.

Dans l'air froid de la nuit, mes pas me portèrent doucement jusqu'à l'emplacement où se tenait les chalets des membres du personnel. Mais plus encore, là où se trouvait le chalet d'Emilie. Ah ! Ma douce Emilie, je n'avais pas encore pu la voir seul à seul depuis la rentrée à Shadow Falls et cela me perturbait énormément. En même temps, elle était professeure et moi un élève, ce qui faisait que nous ne pouvions nous dévoiler au grand jour et donc que nous devions nous voir toujours en secret. Pour tout dire, j'appréciais que notre relation soit ainsi interdite, car cela donnait un goût encore plus passionné entre nous deux et c'était pour moi, l'extase la plus totale. Après tout, bien souvent, l'interdit attire et c'était là ce qui s'était en quelque sorte passée et ce qui se passait encore entre elle et moi.

Arrivé devant le chalet où ma princesse se tenait enfermée, je ne pu m'empêcher de retenir un sourire. J'avais presque atteint mon but, j'allais bientôt pouvoir la voir seule. L'embrasser comme depuis quelques temps j'en rêvais. Lui susurrer des mots d'amours. Et la voir sourire ainsi que rire. Que du bonheur à l'état pur. Un pas. Deux pas. Je m'approchais un peu plus de ma récompense que de la voir. Un pas. Deux pas. Je pénétrais dans sa chambre par la fenêtre que fort heureusement elle avait laissé ouverte.

Dans sa penderie je me glissais, cette dernière étant entrouverte, c'était juste parfait. Je pris soin d'enlever ma veste et de l'attacher dans la penderie en faisant le moins de bruit possible, je me trouvais désormais avec une chemise blanche et une fine veste classe par-dessus. Ainsi vêtu on aurait dit un parfait gentleman. Soudainement, du bruit survint. Emilie venait de pénétrer dans sa chambre. Se tenant de dos à la penderie, c'était là l'occasion parfaite pour agir. Je m'extirpais de ma cachette pour me planter derrière elle et placer sur ses yeux mes mains. Enfin, je murmurais d'une voix langoureuse au creux de son oreille. « Devines qui c'est... » Au son de ma voix, on pouvait entendre que j'étais en train de sourire, il faut dire que la joie de la toucher à nouveau était des plus présentes.
Revenir en haut Aller en bas


Invité


MessageSujet: Re: You're all I need, You're everything... everything ❈ Emilie   Dim 14 Juil - 13:44



You're all I need, You're everything, everything

C’était un dimanche soir comme beaucoup d’autres. Il était près de onze heures, quand Emilie glissa la clé de son chalet dans le trou de la serrure. Elle était seule et il ne faisait pas chaud dehors, aussi elle resserra autour d’elle sa veste, qu’elle avait juste jetée sur ses épaules. Une fois à l’intérieur, elle n’eut pas besoin d’allumer la lumière dans son salon, pour lancer et viser correctement le grand canapé qui régnait en maître sur la pièce principale du chalet dans laquelle elle venait d’entrer. Une fois qu’elle entendit le bruit discret de l’impact de sa veste sur le canapé, elle actionna l’interrupteur, la jeune femme attrapa ensuite ses chaussures, qu’elle venait de retirer et les rangea dans leur boite.

Elle venait de passer une soirée très agréable en compagnie de sa meilleure amie Agatha, elles s’étaient rendues toutes deux dans un bar et avait bu quelques verres. Les deux jeunes femmes avaient toutes deux étaient très ardemment draguées tout au long de la soirée, mais leurs réactions étaient elles différentes. Agatha riaient beaucoup, se plaisaient à entendre les compliments et avait même fini par rentrer avec un charmant jeune homme qu’il lui avait beaucoup plu. C’était d’ailleurs pour cela qu’Emy rentrait seule au chalet ce soir-là. Cette dernière avait gentiment éconduit ses courtisans, même si elle avait bien discutés avec eux et qu’elle c’était bien amusé. C’était une femme qui n’était pas libre et qui était du genre à être fidèle.

Faisant rapidement le tour de son salon, elle rejoignit sa cuisine, où elle ouvrit son frigo à la recherche d’un petit encas. Elle trouva un gâteau aux fruits rouges, que les filles avaient commencés à entamer seulement ce midi. L’enseignante en prit une part, qu’elle mit sur une coupelle, accompagnant celle-ci d’une cuillère, et d’un peu de chantilly. Puis la demoiselle marcha sur la pointe des pieds pour ne pas abimer ses collants et se dirigea à présent dans la salle de bain. Son premier geste fut d’ouvrir l’eau du robinet de la baignoire à pieds. La jeune femme posa sa friandise sur un coin du lavabo et prépara tout un tas de produit pour l’accompagner lors de sa baignade revigorante. Puis elle retira un à un ses vêtements et se glissa dans l’eau chaude du bain, qui couler encore à gros flot. En tendant le bras elle n’eut aucun mal à attraper le gâteau qu’elle avait laissé sur le lavabo.

Cet instant de relaxation fut des plus bénéfiques pour la miss. Jouant avec la mousse de son bain, croquant un morceau de gâteau ou laissant l’eau couler sur sa peau. Après une bonne demi-heure à profiter ainsi de ce moment délicieux elle dû y mettre un terme. Ce fut donc avec regret qu’elle vida la baignoire et qu’elle s’entoura d’une serviette pour se sécher. Puis Emy chercha dans sa salle de bain son pyjama quelques secondes, avant de se rendre compte qu’elle l’avait laissé dans sa chambre. Se dirigeant vers celle-ci elle poussa la porte et retira de sa commode les vêtements qu’elle y cherchait. Regardant autour d’elle, la jolie brune se dit qu’il faisait bien trop chaud ici, aussi elle décida d’ouvrir la fenêtre pour laisser l’air entrer et rafraichir la pièce. Emy regagna ensuite la salle de bain où elle troqua sa serviette contre une nuisette de satin de couleur bordeaux, qu’elle entoura d’une robe de chambre elle aussi en satin mais qui était noir. Les deux vêtements lui retombaient juste au-dessus des genoux et sa robe de chambre avait des manches trois-quarts.  Elle saisit la brosse à cheveux et se recoiffa brièvement avant d’éteindre la lumière de la salle de bain.

Retournant dans sa chambre, elle alla vers son lit pour replier le haut des draps de son lit et se préparer ainsi pour aller se coucher. Alors qu’elle venait de préparer son lit, elle sentit que quelqu’un venait de se glisser dans son dos. Habituellement, elle aurait très vite mit son visiteur nocturne à terre en lui faisant l’une de ses prises dont elle avait le secret. Mais elle n’agit pas de la sorte, car elle reconnut tout d’abord cette odeur de parfum qui lui était familière, puis la douceur des mains qui se posèrent sur ses yeux et puis enfin elle n’eut plus de doute quand elle entendit une voix au creux de son oreille. Heureuse de découvrir qui venait lui rendre visite elle fit un demi-tour sur la pointe des pieds et glissa ses mains autour du cou du jeune homme en lui révélant avec un immense sourire qui ne pouvait que représenter son immense joie :

- Nathaniel !

Il n’était rien de plus, rien de moins, que l’homme ou plutôt l’être, qu’elle chérissait le plus au monde. Le fait qu’il soit venu dans son chalet était un acte des plus risqué, mais pour le moment elle se moquait bien du danger ! Emy était bien trop contente de voir que son petit ami était venu la voir alors que la première semaine de cours venait de s’achever. A ses yeux cela prouvait bien à quel point il pouvait tenir à elle et cela la touchait énormément. Pour le remercier d’être là et tout simplement parce qu’elle voyait son visage, ses yeux dans lesquels elle se noyait, sa peau si douce, son sourire ravageur, elle ne put se retenir une seule seconde… elle fondit sur ses lèvres et l’embrassa avec passion.

holliday creation
Revenir en haut Aller en bas
 You're all I need, You're everything... everything ❈ EmilieVoir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires-
» Présentation d'Emilie Courrège [Validée]
» louis ϟ life
» Les Amours de Voltaire et Emilie Du Châtelet
» Emilie [ABEILLE]
» Les cadavres ne mangent pas de muffins [Emily]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nés à minuit :: Au coin du feu :: La corbeille-